Ça roule…

F1 : GP du Canada : Des qualifications sous haute tension !

Après des essais libres où 3 pilotes ont pu se distinguer, c’était ce soir le temps des qualifications. Au cours de ces qualifications comptant pour le GP du Canada, nous avons pu assister à de nombreux rebondissements. Si la Q1 aura été plutôt calme, la Q2, avec le crash d’un pilote Haas, aura redistribué les cartes. Au final, ce sont les vérités des essais libres 3 qui se sont confirmées. Vettel, au sommet de son art, a arraché la pole à Hamilton en lui collant deux dixièmes. Autre performance majuscule, celle de Ricciardo, quatrième. 

Des Williams toujours au fond

Pas de miracle, donc, pour Kubica, qui s’élancera une fois de plus en toute fin de grille. Précédé par son jeune coéquipier Russell, l’ancien vainqueur du GP du Canada (en 2008) s’élancera bon dernier. Plus inquiétant encore, c’est l’écart colossal qui sépare les Williams des autres écuries. Il ne manquerait plus qu’elles ne rentrent plus dans les 107 %, et la coupe serait pleine. Il sera accompagné en fond de grille par le Britannique donc, mais aussi par Pérez (16è), Räikkönen qui s’est loupé (17è) et Stroll. Le local de l’étape se sera démené pour rentrer en Q2, mais n’ira finalement pas plus loin dans la compétition.

Les leaders, quant à eux, n’ont pas eu à forcer leur talent. Vettel, Leclerc, Verstappen, Hamilton et Bottas n’auront pas eu la nécessité de sortir en fin de séance. Par ailleurs, il faut noter les bonnes performances d’Hülkenberg, Norris ou encore de Sainz qui finissent haut dans le classement, pour cette première séance de qualifications. De bonne augure pour la suite.

Et Magnussen met tout le monde par terre

Avec une séance qui aura été marquée par l’énorme crash de Magnussen dans le mur des champions, il n’en fallait pas plus pour que la séance gagne en dramaturgie. La Haas du Danois a tapé avec sa roue arrière droite le mur des champions, avant de rebondir dans la partie opposée de la ligne droite, dans le mur séparant les stands de la piste. Il a alors précipité la chute de Verstappen, qui échoue à la porte de la Q3, et surtout son coéquipier Grosjean, qui partait sur un bon tour chronométré. Les autres éliminés sont le Russe Daniil Kvyat, l’italien Giovinazzi et l’autre pilote Toro Rosso Albon.

Du côté des autres favoris, ils sont tous passés au travers du piège qu’a tendu malgré lui Magnussen aux autres pilotes. Ils seront accompagnés des deux Renault, qui tournent bien sur le circuit Gilles-Villeneuve, des deux McLaren, très performantes également, et paradoxalement de Magnussen. Le Danois ne courant pas la troisième séance, les pilotes se battront donc en Q3 pour les 9 premières places qualificatives.

Vettel, comme aux essais

Après seulement 6 minutes de qualifications, une première très grosse frayeur est apparue dans le clan Mercedes. Valtteri Bottas s’est mis en travers de la piste à la sortie du virage 3. En sortant large et en accélérant trop tôt, il a failli propulser sa monoplace dans le muret. Heureusement, le Finlandais ne cassait rien sur sa monoplace, ne gâchant q’un train de pneus soft. Cependant, cela entamait son capital confiance, lui qui ne signera que le sixième temps final. Hamilton, lui qui pensait signer sa septième pole ici, a finalement été devancé par un homme en rouge. longtemps, on pensait Leclerc au dessus de Vettel. mais finalement, et comme en essais libres 3, c’est l’Allemand qui a prouvé qu’il était le plus fort. Avec un temps canon, il se hisse tout en haut de la feuille de stats, devant Hamilton et Leclerc.

Autre performance majuscule donc, c’est le temps de Ricciardo. Malmené par sa Renault depuis le début de l’année, il signe une quatrième place bien méritée, juste devant Gasly, et peut nourrir des espoirs de podium ce dimanche. Hülkenberg, Norris, Sainz et Magnussen complètent ce top 10.

Ces qualifications du GP du Canada nous donnent donc l’ordre de départ pour la course qui se déroulera demain, à partir de 20h10, heure française. Elles nous promettent du grand spectacle pour la course, et une nuit très, très courte pour les mécaniciens de Haas. Rendez-vous demain pour un GP qu’on espère animé d’un bout à l’autre. 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dolor. leo. et, Phasellus libero. velit, ultricies odio