Formule 1

F1 : Mohammed Ben Sulayem veut que Max Verstappen s’exprime sur le cas Horner !

Alors que Red Bull pensait que la situation de son team principal serait clos après l'enquête interne, il n'en est rien. Ce dimanche, le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem voudrait que Max Verstappen en personne s'exprime en public sur le sujet.

Tel père, tel fils ? Ce dimanche matin, Jos Verstappen, père de Max Verstappen, s'est lourdement exprimé sur le cas Christian Horner dans une interview au Daily Mail. Cette après-midi, le média Néerlandais The Telegraaf explique que Mohammed Ben Sulayem, président de la fédération internationale de l'automobile (FIA) aimerait que le triple champion du monde s'exprime en public.

Mohammed Ben Sulayem serait allé voir le Néerlandais après les qualifications ce vendredi pour lui demander si ne n'était pas le moment opportun pour faire une déclaration publique. Pour rappel, selon le Daily Mail, Jos Verstappen et Christian Horner auraient eu un échange musclé lors de cette même qualification.

Jos Verstappen attaque Christian Horner

“L'équipe risque de se déchirer.” Le constat posé par le père de Max Verstappen, Jos Verstappen continue de faire monter la tension dans le clan Red Bull. Le Néerlandais a attaqué le team principal de l'écurie autrichienne ce dimanche dans une interview au Daily Mail. 

“Il y aura des tensions ici tant qu’il reste en position. L’équipe risque d’être déchirée. Les choses ne peuvent pas continuer ainsi. Cela va exploser. Il joue à la victime, alors que c’est lui qui cause les problèmes. La plus grande absurdité ! Pourquoi diable ferais-je ça ? Je veux seulement une chose et c’est que mon fils soit dans un bon endroit et puisse agir dans un environnement calme. Mais au lieu de cela, les choses sont maintenant en feu. Cela n’a pas de sens. Cela n’aide personne, n’est-ce pas ? Surtout pas Max.”

Jos Verstappen a nié les accusations qui le concernent dans la fuite du Google Drive reçu par les journalistes et les écuries. Certains soupçonnent toujours que ce soit le clan Verstappen qui soit à l’origine de la fuite de l’information sur l’enquête interne en février dernier, lorsque le Telegraaf a révélé l’affaire. Le clan Verstappen semble en froid avec Christian Horner.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut