Formule 1

F1 : Pierre Gasly pousse un énorme coup gueule sur le cas Ocon

Depuis quelques semaines, les noms d'Esteban Ocon et Pierre Gasly sont une nouvelle fois au coeur de l'actualité F1. Pas pour leurs performances : les deux pilotes Alpine ne sont pas parvenus à briller lors des 8 premiers GP de F1 de la saison 2024. C'est la relation entre Ocon et Gasly qui est au coeur des débats, après l'accrochage survenu lors du GP de Monaco 2024 de F1.

Ils ne s'en étaient jamais réellement cachés : Esteban Ocon et Pierre Gasly ne sont pas les meilleurs amis. Coéquipiers au sein d'Alpine, les 2 pilotes français essayent tant bien que mal de coopérer ensemble. Du moins “essayaient”. Car depuis l'accident sur le GP de Monaco, Alpine a pris parti et a complètement lâché Esteban Ocon. Bruno Famin, furieux au sortir de la course monégasque, a d'ailleurs pris la décision de se séparer d'Esteban Ocon à la fin de la saison 2024 de F1. Une décision qui devrait soulager Pierre Gasly, qui s'impose définitivement comme le pilote N°1 chez Alpine. En conférence de presse, Gasly n'a pas souhaité remuer le couteau dans la plaie. Cela n'a pas toujours été facile, parce que nous sommes deux pilotes compétitifs, mais je pense que cela s'est bien passé.”

” J'ai rien avoir entre les relations d'Esteban et de l'équipe”, Pierre Gasly clarifie la situation chez Alpine

Pierre Gasly n'a pourtant pas souhaité s'étendre trop sur la décision d'Alpine de ne pas prolonger Ocon. Pour le pilote français, le fait d'être en permanence associé à Esteban Ocon est plus qu'énervant. “C'est important d'être clair : je n'ai rien avoir entre les relations d'Esteban et de l'équipe. C'est quelque chose qui est géré entre eux, c'est pour ça que je n'étais pas impliqué sur tout ce qui a pu se passer depuis la semaine dernière” a déclaré Pierre Gasly en marge des préparations du GP du Canada. “J'ai fait ma vie de mon côté et c'est ennuyant de voir mon nom revenir de tous les côtés”. Une sortie qui a permis à Pierre Gasly de clarifier son avenir. Sans surprise, le pilote français espère prolonger son aventure chez Alpine, d'autant plus que l'écurie française va désormais mettre sur un piédestal son pilote N°1.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut