F1

F1 : Retour sur … Shanghai

Tout comme la hiérarchie des grands prix en formule 1 cette saison, nous souhaitions vous apportez un résumé un peu plus visible et compréhensible des courses. Voici la nouvelle formule du “Retour sur …”

Edito à chaud

Cette année la F1, c’est bien ! Oui c’est un jugement totalement subjectif. Chacun peut évidemment donner son avis sur la question. Mais preuve à l’appui ce dimanche, les courses de cette saison sont alléchantes. Retournements de situations, leaders pas toujours à la fête, places inattendues. C’est la F1 que l’on aime, celle des dépassements fous, celle des têtes à queues et des accrochages risqués, celle qui se termine avec le même nombre de pilotes qu’elle a commencée. Oui, la F1 plaît cette saison, oui mais… pleins d’améliorations sont encore à travailler… je parle évidemment d’un retour à un bruit plus aigu, celui des années 2000. Sommes nous nostalgique de cette époque, ou celle que l’on vit est tout simplement un cran en dessous ? Tout cela n’est que jugement, à vous de faire le votre.

Cérémonie de drapeaux

Le football à ses cartons, nous avons nos drapeaux. Ainsi chaque week-end de grand prix nous récompenserons ou non les pilotes et les écuries. Jaune sera synonyme d’avertissement, Rouge sera un “coup de gueule” tandis que Vert et à damier seront nos encouragements et félicitations. A défaut d’être professeurs, nous aussi on veut juger les pilotes !

Le premier drapeau jaune de ce format est attribué à Pierre Gasly. Un simple avertissement sans frais suite à l’accrochage sur son coéquipier à la suite d’une manœuvre trop risquée. C’est l’apprentissage, on ne retiendra pas.

Drapeau rouge pour Max Verstappen : en grande difficulté cette saison, le Néerlandais s’est permis de harponner Sebastian Vettel, sans conséquence certes mais Max doit faire mieux, surtout en terme comptable.

Pour ce qui est du drapeau vert, je l’offre à Daniel Ricciardo et à son équipe en même temps, gestion parfaite de la voiture de sécurité, audace dans son dépassement sur Bottas. Rien à redire, très belle prestation.

Le drapeau à damier, je l’offre à Fernando Alonso, son début de saison avec un nouveau moteur, une voiture pas encore capable de rivaliser en ligne droite reste très honorable, il est le premier des autres pilotes. Pas double champion du monde pour rien.

La petite stat !

Lewis Hamilton a réussi à détrôner Kimi Raïkkonen. Grâce à sa 4ème place aujourd’hui, le pilote Mercedes enchaîne un 28ème GP en marquant des points. Record.

Classement de la course :

Pos. No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Red Bull-TAG Heuer 56 1 h 35 min 36 s 380 (191,450 km/h) 6 25
2 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 56 + 8 s 894 3 18
3 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 56 + 9 s 637 2 15
4 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 56 + 16 s 985 4 12
5 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-TAG Heuer 56 + 20 s 436 (dont 10 secondes de pénalité) 5 10
6 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 56 + 21 s 052 7 8
7 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Renault 56 + 30 s 639 13 6
8 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 56 + 35 s 286 1 4
9 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Renault 56 + 35 s 763 9 2
10 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 56 + 39 s 594 11 1
11 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Force India-Mercedes 56 + 44 s 050 12
12 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Force India-Mercedes 56 + 44 s 725 8
13 2 Drapeau de la Belgique Stoffel Vandoorne McLaren-Renault 56 + 49 s 373 14
14 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Williams-Mercedes 56 + 55 s 490 18
15 35 Drapeau de la Russie Sergey Sirotkin Williams-Mercedes 56 + 58 s 241 16
16 9 Drapeau de la Suède Marcus Ericsson Sauber-Ferrari 56 + 1 min 02 s 604 20
17 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 56 + 1 min 05 s 296 10
18 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Toro Rosso-Honda 56 + 1 min 06 s 330 (dont 10 secondes de pénalité) 17
19 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Sauber-Ferrari 56 + 1 min 22 s 575 19
20 28 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Brendon Hartley Toro Rosso-Honda 51 + 5 tours 15

Nous attendons vos nombreux retours concernant cette nouvelle formule, en espérant que celle-ci vous ai plu. Sinon on se retrouve dans 15 jours à Bakou, lieu de tension qui pourrait une nouvelle fois être le théâtre d’une belle course !

Crédit photo en une : autosport.com

Romain Gitton

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
porta. mattis sit Aliquam vel, odio