Fabio Casartelli décédé sur le Portet d’Aspet : Retour sur sa carrière

0
Fabio Casartelli Portet Aspet
Ligue 1

Champion olympique 1992 à Barcelone, Fabio Casartelli était un bon espoir italien. Capable de briller dans les sprints, l’italien n’aura eu le temps de montrer toutes ses qualités pendant ses années pros. Fabio Casartelli décède dans la descente du col de Portet Aspet. Retour ce jeune et rayonnant italien pati trop tôt. 

Carrière amateurs ponctué du titre olympique :

Vainqueur du GP Capodarco 1991 et second en 1992, le lombard aborde les JO dans la peau d’un outsider potentiel. Parti en échappée sur le circuit barcelonais, Casartelli devance le néerlandais Dekker et le letton Ozols.

Fabio Casartelli vainqueur des JO 1992

Toutefois, l’allemand Zabel, l’états-unien Armstrong, l’italien Rebellin et le français Hervé étaient présents. Pour rappel, les JO étaient pour les amateurs.

Passage chez les professionnels :

En 1993, il rejoint l’Ariostea ou il dispute sa 1è course pro à l’occasion de l’Amstel Gold Race. Il conclut la course néerlandaise à une honorable 35è place à 11’25” de son éuipier Rolf Jaarman, vainqueur. Quelques semaines plus tard, il remporte une étape de la Semaine cycliste lombarde. Ce succès restera son seul succès pro. Un mois plus tard, il dispute le Giro, son 1er GT, ou il signe 4 TOP 10. Il termine son grand tour national à 103è place. Son leader, Massimiliano Lelli termine 4è et au pied du podium. La semaine suivante à l’occasion du Tour de Suisse, il signe 5 TOP 10. Si l’épreuve suisse c’est soldé par un abandon. Ses équipiers Marco Saligari et Rolf Järmann prennent la 1ère et 2è place du général.

L’année suivante il rejoint la ZG Mobili et participera à son 1er Tour de France. Tour de France qu’il abandonne sur la 7è étape en direction du Futuroscope.

Après son année 1994, la Motorola d’un certain Lance Armstrong. Frankie Andreu, George Hincapie et Bobby Julich sont également ses équipiers. S’il signe un podium d’étape sur la Vuelta a Murcia, le Niederösterreich Rundfahrt et le Tour de Suisse, il dispute son second Tour de France. Le 4 juillet, lors du chrono par équipes, la Motorola finit 3è et l’italien signe son meilleur résultat sur un GT.

Décès accidentel :

Le 18 jullet la 15è étape relie Saint-Girons et Cauterets. Dans la descente du col de Portet-d’Aspet, il chute et sa tête heurte un plot bordant la route. Non équipé du casque en raison de la forte chaleur régnant dans les Pyrénées, le choc aura été très violent. Puis héliporté par la gendarmerie vers le centre hospitalier de Tarbes, le 1er bilan indique de graves traumatismes faciaux et fait trois arrêts cardiaques durant son transfert. Cependant Fabio Casartelli mourra quelques minutes plus tard.

JT du 18 juillet 1995

Massimiliano Lelli, ex coéquipier et compagnon de chambre chez Ariostea : “On avait affronté la montée du col à faible allure, Virenque était devant, parti chasser les points du Grand prix de la Montagne. Dans la descente le rythme du peloton s’était accéléré, on dévalait en file indienne. J’étais quinze places derrière Fabio, quand je l’ai vu sur le sol, recroquevillé. Une vision effroyable. On a roulé, roulé sans rien savoir et puis, 20 km plus loin, Radio Tour nous a appris qu’il était mort. On s’est tous mis à pleurer, dans le peloton. Fabio, c’était un enfant comme nous.”

Le jeune italien de 25 ans laisse orphelin son petit Marco, âgé de 3 mois et veuf sa femme Annalisa. Le lendemain, l’étape est neutralisée malgré le refut de Bjarne Riis. en effet cette étape était l’étape reine passant par les cols du Soulor, de l’Aubisque, de Marie-Blanque, du Soudet et de la Hourcère. La Motorola passa la ligne d’arrivée ensemble et devant le peloton. Par la suite Lance Armstrong, équipier de Casartelli, qui pointe ses doigts vers le ciel en hommage à son équipier italien.

Lance Armstrong pointant ses index en direction du ciel.

Il est le 1er cycliste à mourir sur le Tour depuis le britannique Tom Simpson, décédé en 1967. Adolphe Hélière en 1910 et Francisco Cepeda en 1935 sont également sur la Route du Tour.

Hommages :

En octobre 1995, une stèle en marbre blanc est édifiée à l’endroit du drame. Lors du passage du Tour de France, les coureurs s’arrêtent et une minute de silence est respectée en l’honneur de Fabio Casartelli.

Stèle Casartelli dans la descente du Portet d’Aspet

Dans la chapelle Madonna del Ghisallo, le vélo de Fabio Casartelli dans l’état après sa chute est visible.
La Casartelli est organisée annuellement au mois de septembre par l’association de St Girons : La Roue Libre, en collaboration avec la Fondazione Fabio Casartelli.

Il était très talentueux mais aura été fauché dans sa jeunesse. Fabio Casartelli aura une stèle dans le Portet d’Aspet et une cyclosportive en hommage. 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here