Fabio Jakobsen gagne d’un boyau à El Puig

1
Ligue 1
Comme hier, on a eu une explication entre les sprinteurs ! Mais, aujourd’hui, Fabio Jakobsen (Deceuninck Quick-Step) s’est montré le plus rapide au sprint pour signer sa première victoire en Grand Tour.

D’abord, deux coureurs ont ouvert la route : Jorge Cubero (Burgos-BH) et Jelle Wallays (Lotto Soudal). Le duo a obtenu une avance maximale de sept minutes. Alors qu’au sein du peloton, Steven Kruijswijk (Jumbo Visma) a posé pied à terre.

Après un petit tempo de la part de la Sunweb, les formations Bora Hansgrohe et Deceuninck Quick-Step ont décidé de réduire l’écart.

Puis, lors du sprint intermédiaire à plus de 50 bornes de l’arrivée, Wallays passé en tête lors que Pierre Latour (AG2r La Mondiale) a pris une petite seconde de bonification. L’avance des attaquants était de moins deux minutes.

Par la suite, au sommet du Puerto del Oronet (5km à 4.7%), le Belge a pris le maximum de points et il s’est retrouvé seul devant suite à un ennui mécanique de son compagnon de fugue Espagnol.

Après avoir repris Wallays à 20 kilomètres de l’arrivée, le peloton a foncé vers l’arrivée malgré une offensive surprenante de Rémi Cavagna (Deceuninck Quick-Step) dans le final.

Finalement au sprint, parfaitement lancé par Richeze, le champion des Pays-Bas Fabio Jakobsen (Deceuninck Quick-Step) s’est imposé d’un boyau devant Sam Bennett (Bora Hansgrohe) qui est revenu très fort dans les derniers mètres. Max Walscheid (Bahrain Merida) a complété le podium. Le Français Marc Sarreau (Groupama FDJ) a pris la sixième place.

Au classement général, Nicolas Roche (Sunweb) est resté en rouge avant la premiere arrivée au sommet de demain à l’Observatoire de Javalambre.

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here