Quentin Fillon Maillet remporte la mass start d’Antholz !



Dans un week-end fantastique de nos français, la victoire de Quentin Fillon Maillet vient récompenser toutes les belles performances françaises. Il remporte à 26 ans sa première victoire en Coupe du Monde.

Boe attaqua

Le premier tir couché est abordé en tête pour les Bleus qui se sont bien rapprochés de la tête dans un peloton très groupé. Dans le premier tir, Boe, Fourcade, Fillon Maillet et Guigonnat entre autres sortent avec un 5/5. Pour les autres français, à savoir Desthieux et Jacquelin, une erreur vient les faire reculer dans la course. Dans le deuxième tour, l’inusable Johannes Boe lance une première offensive à ski et fait exploser le groupe de tête, ce qui condamne aussi les fautifs comme Desthieux qui à l’accoutumée sur les mass start peuvent rentrer plutôt facilement dans le groupe avec une erreur. L’accélération de Boe dans ce deuxième tour ne font pas de dégâts sur le pas de tir et les 3 français (Guigonnat et un tir mitraillette, Fourcade, Fillon Maillet) sont très bien placés grâce à un 5/5 comme bon nombre d’athlètes. Simon Desthieux dans une course sans prend 2 tours supplémentaires. Emilien Jacquelin essaie de remonter avec un 5/5. Boe remet une couche dans le troisième tour et seul Quentin Fillon Maillet arrive à le suivre, un petit écart se crée derrière d’une demi dizaine de secondes.

 


Et Boe Craqua

Le duo de tête arrive avec 6 secondes d’avance sur le reste d’un groupe de 12. Fillon Maillet sur le tir debout sort seul avec Peiffer et Windisch, les trois ont fait un 5/5. Boe, Fourcade, Guigonnat ont tous fait une faute. Emilien Jacquelin continue sa remontée avec un nouveau 5/5. Simon Desthieux se rassure un peu avec enfin un 5/5 dans une course compliquée pour lui. QFM possède une petite dizaine de secondes d’avance, mais Boe est intenable sur les skis et reviens comme une balle. Solide, il arrive avec 15 secondes d’avance sur le pas de tir sur le groupe Windisch-Boe-Peiffer. Le groupe Fourcade-Guigonnat a lui 35 secondes de retard. Avec un 20/20 magistral, il s’envole vers une sublime victoire. Boe craque avec une faute et se retrouve à la lutte avec Fourcade auteur d’un 5/5 pour la troisième place derrière Peiffer. Pour Guigonnat et Jacquelin, une faute sur le dernier tir les prive d’une place aux abords du podium. Simon Desthieux malgré un 16/20, remonte dans le top 20, il aura limité la casse. Fourcade, distancé par Boe, devra se contenter d’une nouvelle 4ème place. Cruel. Antonin Guigonnat, auteur d’un sublime week-end finit 5ème.

Voilà qui conclue un superbe week-end de biathlon. Petite pause pour les biathlètes avant la tournée nord-américaine.

Crédit photo : Le Monde



A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

Nullam nunc eleifend justo id, adipiscing massa Praesent libero. at porta. ultricies