Basketball

Focus sur l’arrivée de Franck Vogel aux Los Angeles Lakers

Après de longues discussion avec T. Lue, c’est donc finalement Frank Vogel qui est le nouvel entraîneur des Los Angeles Lakers.

Un duo avec Jason Kidd

 

Vogel signe un contrat de trois ans avec les Lakers, contrat qui prendra fin en même temps que celui de Lebron James, Méga Star des Los Angeles lakers.

Sa nomination en tant que head coach est liée à celle de Jason Kidd en tant que premier entraineur adjoint.

Les implications dans le coaching de chacun ne sont pas encore connues mais il apparaît que Franck Vogel ne sera pas vraiment seul aux commandes.

 

Un bon coach ?

Vogel a entraîné les Indiana Pacers (2011/2016) avec lesquels il a obtenu un bilan de 250 victoires pour 181 défaites. Il a ensuite pris les commandes du Orlando Magics (2016/2018) pour un bilan un peu plus compliqué de 54 victoires pour 110 défaites.

Toutefois, les résultats de Vogel en tant qu’entraineur parlent pour lui.

En effet, Vogel est un head coach respecté dans la ligue .

Ce dernier a l’étiquette d’un coach défensif. Il s’est fait un nom au début de cette décennie en étant aux commandes de la meilleure équipe défensive.

Mais quel impact peut il avoir chez les lakers ?

Vogel est un coach très proche des joueurs et à la particularité de toujours les préserver en public. Cette faculté à protéger les joueurs lui permet de les fédérer autour du même objectifs. Et les joueurs lui rendent bien sur le terrain.

Comme le mentionne David West, poste 4 chez les Pacers de l’indiana, dans un article sur Vogel dans The Athletic :

“Peu importe que vous ayez bien joué ou mal joué, il n’hésite pas à croire et à faire confiance en vos capacités […]. C’est l’un de ses points forts : la capacité de maintenir les gars à flot, de les garder engagés dans le combat.”

Vogel fait preuve d’une loyauté envers ses joueurs, ce qui l’a amené à connaitre de nombreux succès avec les Pacers mais pas seulement en saison régulière, mais aussi pendant les Play-off, atteignant par deux fois les finales de conférence (2013 et 2014 face au Heat d’un certain Lebron James).

Malgré le marasme autour de sa désignation en tant que head coach des Lakers durant le mois de mai 2019, le choix de l’ancien entraineur des Pacers et du Magic n’est pas anodin. Et semble tout de même réfléchi.

Pour en revenir au jeu, et à contrario du secteur défensif, c’est sur le plan offensif que Franck Vogel est le moins efficace.

A la tête des Pacers, Vogel et ses hommes étaient une équipe dans le milieu de tableau. Avec Orlando, c’était encore plus compliqué, en étant dans les 10 dernières du championnat les deux années où il était aux commandes.

Toutefois, sa deuxième saison avec le Magic était encourageante, notamment en prenant en compte l’évolution du jeu actuel. Il faut espérer qu’il sera s’adapter et amener tout cela du coté de la cité des anges.

Cette équipe du Magic version 2017-18 offrait un style de jeu qui pourrait fonctionner avec le roster actuel des Lakers. En effet, Orlando a montré de belles choses dans cette NBA moderne, notamment dans la sélection des tirs, dans le mouvement de balle, le déplacement des joueurs ainsi que le rythme global du match. La saison dernière, les Lakers avaient tendance à jouer rapidement afin d’optimiser le style jeu mattant en valeur ses meilleurs joueurs, Lebron en tête, mais la qualité globale des tirs ( notamment au-delà de l’arc) ainsi que le jeu de passes a rapidement trouvé ses limites.

Quel impact sur les Lakers ?

Vogel devra non seulement trouver la meilleure façon d’utiliser le talent dont il dispose, mais il devra aussi aider à développer les jeunes joueurs qu’il a (actuellement) dans son effectif pour obtenir de meilleurs résultats au niveau de la finition. Lonzo Ball, Kyle Kuzma, Josh Hart et Brandon Ingram ont tous la capacité à avoir un impact offensivement mais ce sera à Vogel de les optimiser.

Et c’est sur ce point que Jason Kidd pourra être utile. Malgré un parcours très mitigé en tant que head coach, ce dernier a une relation privilégié avec Lebron, et cela depuis leur parcours au sein de Team USA mais il a aussi une relation naturelle avec les joueurs. Son jeu en tant que joueur n’est pas sans rappeler celui de Lonzo Ball, et nul doute que l’idée d’avoir Kidd comme mentor est passée par la tête des dirigeants des Angelinos.

Toutefois, Jason Kidd est un personne qui aime être mise en avant, contrôler tout ce qu’il fait. Le fait que Kidd soit le Numéro deux de l’équipe pourrait véritablement être un problème au sein de l’organisation Lakers. Gérer une équipe NBA n’est pas facile, mais quand il s’agit des Lakers, c’est encore plus compliqué, avec toute son histoire, la pression médiatique et la simple présence de Lebron James. Associé un coach comme Jason Kidd à Franck Vogel, même si l’idée parait intéressante, apportera certainement de l’huile sur le feu si les résultat ne sont pas là rapidement.

Lors de sa conférence de presse d’introduction, le nouvel entraîneur-chef des Lakers de Los Angeles, Frank Vogel, a expliqué comment il prévoit de construire l’attaque et la défense.

Vogel compte sur le tir extérieur à 3 points dont bénéficiera les joueurs des Lakers, notamment lorsque Lebron James attaque le panier. En effet, les défenses sont obligés de protéger l’accès au cercle, créant des espaces pour les autres joueurs.

Le problème de l’effectif

Le problème, c’est que pour l’heure, les Lakers n’ont pas assez de shooteurs fiables dans leur effectifs. La direction devra donc trouver une solution afin d’entourer LeBron.

Pour faciliter l’intégration du duo Vogel/Kidd, il convient de leur donner un meilleur roster que celui qui a terminé la saison dernière.

Avec le 4ème choix de draft, une grosse masse salariale de disponible cet été et avec des jeunes joueurs avec une valeur marchande intéressante, le front office a la possibilité de transformer l’équipe des Lakers en véritable contender dès la saison prochaine.

Et même si les dernières saisons et décisions ont tourné au fiasco, il suffit simplement de regarder dans le rétro pour voir qu’il faut peu de choses pour que le succès brille du coté des Lakers.

Les quatre prochains mois vont être agités du coté de Los Angeles mais il en va de la réussite des Lakers et Franck Vogel fait partie des solutions si on lui en donne les moyens.

Crédits photo : foxdeportes.com



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
efficitur. tempus Donec consequat. id, ut Curabitur libero Nullam sem, vulputate,