Football : véritable casse-tête pour la rentrée des supporters

0
Ligue 1

L’interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes restera en vigueur jusqu’au 30 octobre. Cependant, dans le monde du football quelques exceptions pourraient se faire. Plusieurs clubs réclament une hausse du nombre de supporters dans les stades. Mais cela dépend de deux critères : la capacité du stade et la situation sanitaire du département. L’ensemble doit être validé par le préfet. 

« Nous ne sommes pas onze mais des milliers . » Voici la devise des supporters du RC Strasbourg qui espèrent pouvoir être présents en nombre pour soutenir leur équipe. Si pour le moment, le Premier Ministre a confirmé l’interdiction de plus de 5000 personnes, le monde du football pourrait faire figure d’exception. C’est le combat de plusieurs clubs actuellement mais il faut obtenir le feu vert du préfet. Pour permettre d’accueillir plus de monde, la capacité du stade et la situation sanitaire sont les deux critères indispensables pour permettre le bon déroulement d’une rencontre. Toute tribune debout sera fermée, puisque ce type de tribune ne permet pas le respect de la distanciation sociale. Ainsi, les Ultras Boys du Kop du RC Strasbourg situé dans ce type de tribune ont déclaré ne pas pouvoir faire son retour au stade. Le club alsacien va privilégier ses abonnés les plus fidèles depuis la descente du club en CFA 2. Du côté de la Meinau, une demande pour 12 000 spectateurs a été formulée. 

Situation également problématique du côté de l’autre Racing promu. Les Sang et Or qui comptabilisent 20 000 abonnés risquent d’avoir du mal à gérer une composition du stade Bollaert-Delelis à 5000 personnes. Les Lensois devraient aborder le même principe que les Strasbourgeois en privilégiant ceux qui ont longtemps chanté et animé le stade durant la Ligue 2. Privilégier l’ancienneté des abonnements semble être le moyen le plus juste pour les supporters les plus fidèles. 

Du côté de l’Olympique de Marseille, 20 000 supporters sont envisagés pour la rentrée par le club. Ceci impliquerait de positionner 5000 supporters dans chaque tribune. Puis la distanciation pourrait bien être respectée compte tenu que le Vélodrome dispose de 67 000 places. Laurent Nicollin, président de Montpellier va effectuer une demande de dérogation pour permettre 8000 spectateurs. 

Un huis-clos pour l’OGC Nice contre le RC Lens

Figure d’exception l’OGC Nice est allé à contre-courant par rapport aux autres clubs. Un huis clos a été désigné pour la rentrée des Niçois. C’est Jean-Pierre Rivère qui a annoncé cette décision en conférence de presse le 12 août. En déclarant en conférence de presse «  au vu de la situation sanitaire dans notre région et de l’accélération du Covid-19, nous avons décidé de jouer face à Lens à huis clos ». Une décision compréhensible en vue du taux d’incidence en forte hausse dans le département des Alpes-Maritimes. Le club niçois espère que cette « décision de sagesse » sera comprise par ses supporters pour le bien de tous et « ne freinera pas l’enthousiasme ». La crainte que d’autres rencontres viennent s’ajouter à la liste est présente.  

Pour rappel, le dernier événement ayant réuni plus de 5000 personnes est un spectacle au Puy du Fou. En ayant comptabilisé 12 000 personnes le 25 juillet, les critiques avaient alors été nombreuses… 

Crédits photo : 20 Minutes / A. Ighirri

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here