Football : Xavi rangera les crampons à la fin de la saison !

1
Ligue 1

L’ancienne gloire de Barcelone, Xavi Hernandez, vient d’annoncer qu’il raccrochera les crampons à l’issue de la saison. Depuis trois ans au Qatar, Xavi souhaite se consacrer pleinement à sa carrière d’entraineur. Retour sur un homme qui a révolutionné le ballon rond. Retour sur un architecte du jeu.

 

Une légende s’en va. Xavi formait avec Iniesta le meilleur duo de ce début de siècle et pour de nombreux observateurs, la meilleure doublette de l’histoire de ce sport. Chef d’orchestre du « Tiki Taka » prôné par Guardiola, son palmarès est aussi soyeux que sa patte droite qui lui permettait de mettre le ballon où il le voulait, avec une précision chirurgicale. Un chirurgien du ballon rond. Il a tout gagné avec le FC Barcelone : 8 Liga, 3 Coupe d’Espagne, 6 Supercoupe d’Espagne, 4 Ligue des Champions, 2 Coupe du Monde des clubs et 2 Supercoupe d’Europe.

Dix-sept saisons sous le maillot blaugrana, 900 match pour 98 buts et 187 passes décisives. Il s’est imposé comme l’un des plus grands milieu de l’histoire, sans jamais décrocher la récompense personnelle suprême. Sobre et discret, l’homme fort du Barça finira à la troisième place du ballon d’or en 2009, 2010, 2011. Il obtiendra en 2012, le prix Prince des Asturies des sports, plus haute distinction pour un sportif espagnol.

Influenceur de tout un pays

Mais au delà de la Catalogne, c’est tout un pays que l’ancien milieu de terrain a influencé. Sous l’impulsion de sa plaque tournante catalane, la Roja rafle tout entre 2008 et 2012. L’Espagne est championne du monde en 2012 et gagne l’Euro en 2008 et en 2012. Ce pur produit de la Masia, représente le renouveau de l’Espagne avec son compère du milieu de terrain, Iniesta. Avec 133 sélections pour la Roja, il est le milieu de terrain le plus capé de la sélection ibérique et l’un des plus titrés.

Le coup d’oeil, la vista, la technique, le placement, Xavi a révolutionné le poste de milieu de terrain. Tantôt récupérateur, tantôt box-to-box, il fut l’un des plus grands milieu de terrain de l’histoire, un architecte du jeu. Lorsque l’on évoque Xavi à un fan du ballon rond, plusieurs souvenirs peuvent ressurgir. Ses passes en profondeur magiques, ses dribbles dans les petits espaces pour se défaire du pressing adverse ou encore sa science du placement. Mais tous ces souvenirs ont un dénominateur commun : l’émotion. Si l’entraineur est à la hauteur du joueur, une nouvelle page du football pourrait bien s’écrire à l’encre de la plume dorée de Don Xavi. Xavi Hernandez ne jouait pas au football, il le racontait, il le dansait, il l’écrivait. Son nom restera à jamais gravé dans l’histoire, mais aussi dans les mémoires. Més que un jugador, un leyenda !      

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/barca-liverpool-les-notes-du-match/

 

Crédit photo : AS

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here