Formule 1

Ford met la pression à Red Bull sur le cas Horner

À une semaine du début de la saison, Ford met la pression au sujet du cas Christian Horner. La firme allemande, tout comme la FOM veut que l'affaire soit réglée avant le début de saison.

Christian Horner cristallise l'écurie Red Bull depuis 1 mois. Ce week-end, Ford a à son tour mis la pression sur l'écurie autrichienne pour résoudre le problème avant le début de saison. Dans une lettre, le PDG de Ford, Jim Farley, veut que Red Bull assure “une attention rapide et sérieuse” au cas Horner.

“Nous sommes également frustrés par le manque de transparence totale sur cette affaire vis-à-vis de nous, vos partenaires commerciaux, et nous attendons avec impatience de recevoir un compte-rendu complet de toutes les conclusions. Il est impératif que nos partenaires en compétition partagent et démontrent un engagement sincère envers ces mêmes valeurs. Mon équipe et moi-même sommes disponibles à tout moment pour discuter de cette question. Nous continuons à insister et à espérer une résolution derrière laquelle nous pourrons tous nous ranger.”

La FOM veut accélérer le processus

Dimanche dernier, la Formula 1 a envoyé une lettre à Red Bull pour demander à l'équipe autrichienne de “résoudre l'enquête sur le directeur d'équipe dès que possible.” L'instance ne veut pas que la saison en catégorie reine débute avec le flou autour de la situation du team principal de l'écurie championne du monde.

Pour plus de détails sur l'affaire, la société mère du géant autrichien des boissons Red Bull a nommé un avocat externe pour gérer l'enquête et Horner lui-même a eu un entretien de huit heures avec l'avocat dans un lieu non divulgué à Londres la semaine dernière, avant d'apparaître en public jeudi dernier lors de la présentation de la voiture du championnat du monde 2024.

Honer reste sur ses positions

Lors de la présentation de la Red Bull, Horner a tenu à répondre à la presse sur les accusations auxquelles il fait face. Inévitablement, il y a des distractions, mais l'équipe est très soudée. Tout le monde se concentre sur la saison à venir. Tout se passe donc quasiment comme si de rien n'était. Le soutien a été fantastique. Il est évident que je me concentre sur la saison à venir. Les choses se sont déroulées normalement. Bien entendu, il y a une enquête à laquelle je me conforme et à laquelle je collabore pleinement. Mais cela se passe en arrière-plan, pendant que nous préparons la saison à venir. Des allégations ont été formulées et je les nie totalement, a-t-il affirmé à Motorosport.com.

Cependant, la semaine passée, le média Néerlandais De Telegraaf explique qu'Horner aurait régulièrement envoyé des messages à caractère sexuel à une employée durant une longue période. Le manager de l'équipe Red Bull aurait tenté de noyer le poisson et que les avocats du directeur de l'équipe Red Bull avaient offert au moins 760 000 euros aux avocats de l'employée pour éviter que l'histoire ne soit révélée et qu'un scandale ne se produise.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut