Ça roule…

Formule 1 – GP d’Emilie-Romagne : la présentation du week-end

Après 14 ans d’absence, l’Autodromo Enzo et Dino Ferrari, ou circuit d’Imola, est de retour au calendrier. C’est le 3e GP de la saison en Italie. Et après Monza et le Mugello, ce GP est baptisé Grand Prix d’Emilie-Romagne, en référence à la région du circuit. On fait la présentation du week-end !

Un autre retour historique

Cette atypique saison est définitivement celle des retours d’anciens circuits, après le dépoussiérage du Nürburgring il y a deux semaines, la F1 renoue avec un circuit historique. Imola est de retour au calendrier pour la première fois depuis 14 ans et le circuit a peu changé dans son tracé, toujours oscillant entre lignes droites et légèrement courbées et des chicanes mythiques comme la Tamburello ou la Alta. Ce circuit, l’un des plus courts de la saison avec ses 4,9 km, sera une découverte pour certains, et un retour aux sources pour des pilotes plus expérimentés.

Un GP pour prouver 

Ce GP d’Emilie-Romagne arrive à la fin d’une semaine riche en rebondissements concernant les transferts de pilotes et si la joie est dans le camp de Gasly ou du duo Räikkönen-Giovanazzi, reconduits respectivement chez Alpha Tauri et Alfa Romeo, d’autres pilotes sont sur un siège éjectable.

Ce ne sera pas le moment de faire des erreurs pour Alexander Albon ou Daniil Kvyat, tous deux en délicatesse dans le giron Red Bull. Et au moment où les rumeurs florissent d’un retour de Hülkenberg ou d’une arrivée de Tsunoda, il ne sera pas bon de faire des erreurs pour ces deux hommes.

Kvyat et Albon, sur un siège ejectable ? (crédits : f1i.auto-moto.com)

Confirmer le regain de forme

Côté Ferrari, la question sur toutes les lèvres ne sera pas celle de la future line-up de l’équipe. Nous savons tous que Sainz remplacera Vettel. La principale question sera la capacité ou non du cheval cabré de rééditer la bonne performance du GP passé. En effet, au Portugal, le week-end de Charles Leclerc fut agréablement correct. La Ferrari sachant se placer en course et en qualif au pied du podium, en 4e place. Mattia Binotto et les siens espèreront voir cette belle performance. Une belle performance qui pourra espérer une lente sortie de crise chez les Tifosis.

Enfin le GP de la confirmation pour Leclerc ? (crédits : f1only.fr)

Un format inhabituel pour perpétuer les surprises ?

Ce GP sera passionnant pour tous car s’il y a une chose qui risque de dominer le GP, c’est l’incertitude. Ce GP comportera une seule séance d’essais de 1h30. Cela risque de compromettre leurs réglages, pas aussi précis que sur un format “classique” de 3 séances d’essais. Cette nouvelle organisation profitera-t-elle à certaines équipes ? Renault ou Valtteri Bottas, en bonne forme sur ces derniers GP, sauront-ils à nouveau performer au-dessus de nos attentes ? Des questions qui restent en suspens.

Que faire à Imola ?

Si vous êtes venus à Imola, c’est que la Formule 1 vous passionne. Quoi de mieux alors que de se rendre à quelques mètres de la piste pour rendre hommage et se remémorer l’un des hommes qui incarne le mieux la F1, Ayrton Senna ? En effet, c’est sur ce circuit que le Brésilien se tua en 1994 et c’est ici, au Museo Checco Costa, que vous pourrez retrouver une partie de l’héritage de l’un des hommes qui forgea la F1 moderne.

Le Museo Checco Costa. (crédits : ayrtonmagico.it)



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
commodo tempus neque. leo. adipiscing sed et, mattis at quis