F1

Formule 1 – Verstappen s’impose à Monaco

Max Verstappen (Red Bull) remporte le Grand Prix de Monaco. Après une course totalement maîtrisée, le Néerlandais devance Carlos Sainz (Ferrari) et l’étonnant Lando Norris (McLaren); mais prend surtout les commandes du championnat. Le champion du monde en titre Lewis Hamilton termine seulement 7e. Le régional de l’étape Charles Leclerc n’a pas pu participer au Grand Prix après un problème sur sa monoplace, dans le tour de formation.

 

Le désastre de Charles Leclerc

Alors qu’il avait fait la pole hier en qualifications, Charles Leclerc était inquiet de potentiels dégâts après son crash en fin de Q3. Si d’après Ferrari, aucun problème n’avait été détecté sur la boîte de vitesses, le pilote monégasque avait une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Et à 40 minutes du début du Grand Prix, lors du tour de mise en grille, Charles Leclerc est une nouvelle fois malchanceux sur ses terres.

Le pilote Ferrari est contraint de rentrer au stand suite à un problème à l’arrière de sa monoplace. Au moment de garer sa voiture dans le box, Leclerc espère toujours ressortir pour aller s’installer en haut de la grille de départ. Un espoir qui s’effondre rapidement. Leclerc jette l’éponge avant le début du GP.

Ferrari peut se consoler avec la superbe 2e place de Carlos Sainz, son premier podium avec la Scuderia. L’Espagnol, excellent depuis le début du week-end, confirme les progrès de Ferrari en 2021.

Verstappen fait coup double

Avec sa victoire en Principauté, Max Verstappen prend aussi les commandes du championnat du monde, devant Lewis Hamilton, décevant 7e. Le pilote Red Bull n’a jamais semblé inquiété dans ce Grand Prix. Au départ, malgré un envol difficile, Verstappen bloque Bottas à l’intérieur pour sortir en tête à Sainte Dévote.

La suite ressemble à un long fleuve tranquille. Verstappen n’a jamais été réellement mis sous pression par le Finlandais de chez Mercedes. Puis le problème dans les stands de Bottas reléguait son plus proche rival, en l’occurrence Sainz, à plus de 10 secondes. Et malgré, l’enchaînement de bons tours de l’Espagnol, il n’a jamais réussi à se rapprocher à moins de 2 secondes du Néerlandais.

Max Verstappen monte pour la première fois sur le podium de Monaco. Il est aussi sur la plus haute marche du championnat du monde, 4 points devant Lewis Hamilton. C’est la première fois, depuis qu’il est en F1, que Verstappen est leader du championnat.

Aston Martin impressionne

Il y a des week-ends où certaines équipes sortent du lot. À Monaco, Aston Martin est redevenue Racing Point en l’espace d’un Grand Prix. En Principauté, l’équipe n’a jamais joué les premiers rôles. Mais grâce à un overcut magnifique, Sebastian Vettel, 7e avant le pit-stop, a doublé Gasly et Hamilton pour s’offrir un top 5. Une 5e place que n’a jamais lâché le quadruple champion du monde allemand.

De l’autre côté, Lance Stroll termine à la 8e place après un Grand Prix solide. Le Canadien qui s’élançait de la 13e position a utilisé un premier relais à rallonge pour rentrer dans le top 10.

Un Grand Prix de Monaco qui nous a réservé de belles surprises. De l’abandon de Leclerc à la victoire de Verstappen, en passant par les déboires de Bottas, la course la plus mythique de la saison reste toujours aussi unique. Rendez-vous dans 2 semaines en Azerbaïdjan pour la suite du championnat, et sûrement le réveil de Lewis Hamilton.

Crédit photo : Getty Images.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire