F2

Formule 2 – GP de Bahreïn : Shwartzman s’adjuge la course sprint

Ce matin, les pilotes de Formule 2 se retrouvaient dans le désert de Sakhir pour la course sprint de ce GP de Bahreïn. Parti en pole position, le Russe Robert Shwartzman s’impose sans trembler devant Mazepin. Auteur d’une incroyable remontée, le Suisse Louis Delétraz accroche une place sur le podium. 

 

Shwartzman vainqueur sans difficulté

Avec sa huitième place d’hier, le pilote Prema Robert Shwartzman avait le privilège de s’élancer en première position devant Armstrong. L’envol du Russe n’était pas exceptionnel mais suffisant pour garder sa position. Tsunoda et Daruvala, les deux pilotes Carlin, ont pris un très bon départ mais le Japonais sera victime d’un accrochage et son aileron avant sera endommagé. Shwartzman prend alors quelques secondes d’avance sur ses poursuivants avant la rentrée en piste de la safety car. La relance fut bien gérée et le Russe reprenait le large.

Si la victoire était acquise à la régulière, le podium était loin d’être joué. Finalement, doublé russe puisque Mazepin accroche la seconde place. Pour la dernière place du podium, le Brésilien Piquet était à deux tours de monter sur son premier podium. Un problème mécanique qui aura permis à son coéquipier Louis Delétraz de terminer troisième avec son arrêt au stand. En effet, lors de la safety car, plusieurs pilotes sont passés dans la voie des stands pour chausser de nouvelles gommes. Stratégie payante pour le Suisse qui roulait 2 secondes au tour plus vite que tout le plateau en fin de course.

Callum Ilott, la faute de trop

Toujours en course pour le titre mondial, Callum Ilott a presque tout perdu ce matin. Dans le peloton, l’Anglais se fait piéger par le freinage tardif des pilotes devant lui. Ilott vient alors tenter un dépassement très complexe dans  un virage mais perd le contrôle de sa monoplace. Résultat : Daruvala est harponné et ne peut repartir. Schumacher esquive de peu l’aileron de l’Indien grâce à un bon coup de volant.

Théo Pourchaire contraint à l’abandon

Dans sa HWA, le Français Théo Pourchaire s’est montré plus incisif sur son départ où il a gagné plusieurs positions. 13e en début de course, il a progressivement perdu un peu de rythme mais profitait des erreurs des uns et des autres pour rester bien placé. Malheureusement pour lui, son extincteur va se déclencher pour une raison inconnue. Les Prema avaient déjà connu ce même problème l’année dernière. Abandon frustrant pour Pourchaire qui réalisait une bonne course jusque-là surtout que dans le même temps, son coéquipier Markelov restait bien classé aux abords du top 10.

 

Le week-end prochain, le paddock va rouler sur l’ovale, un dérivé du circuit actuel qui va être raccourci. La journée est loin d’être terminée puisqu’à 15h10, les feux s’éteindront pour Lewis Hamilton et les 19 autres pilotes de Formule 1. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire