F2

Formule 2 : Lawson remporte la deuxième course sprint à Monaco

Liam Lawson a remporté sa deuxième course de la saison à Monaco. Audacieux et surtout rapide, la victoire lui revient naturellement. Dan Ticktum et Oscar Piastri complètent le podium.

 

Après avoir apprécié hier le bitume sec et l'adhérence, les pilotes ont aujourd’hui goûté à la pluie. Humide et détrempée, la piste a mis à rude épreuve les gommes de voitures qui chassaient constamment de l'arrière. En partance pour la première place sur la grille, la monoplace de Marcus Armstrong rencontre un problème. Heureusement pour lui, elle redémarrera quelques instants après. En contrepartie de cet incident, il partira des stands ce qui permet à Liam Lawson de partir en pole. Cette course s'annonce pleine de rebondissements.

 

Un départ renversant

À l’extinction des feux, Oscar Piastri, auteur d'un départ éclair, vole la première place à son ancien rival de F3. Gianluca Petecof récidive comme hier en terminant dans le mur. Sur cette piste humide, les performances sont très resserrées. Entre Piastri et Lawson qui se battent pour la première place, chaque opportunité est bonne à saisir. Puis soudainement, au tour 3, Armstrong se gare devant Sainte Dévote. Une image métaphorique : comme si le Néo-Zélandais avait été battu par l’Église.

Une Virtual Safety Car est annoncée, de quoi donner un peu d’air à cette course déjà haletante. Finalement, après plusieurs tentatives audacieuses, Lawson reprend la première place. Grâce à un magnifique dépassement à l’intérieur du virage dans la Rascasse, il peut prendre le large et s’envoler vers la victoire. En revanche, la pression continue sur Piastri. Suivi de très près par Dan Ticktum, il lutte corps et âme et tient bon. 

Un milieu de course au mental

Une nouvelle Virtual Safety Car est déployée au tour 12. Tout comme Armstrong, Marino Sato finit devant Sainte Dévote sans pouvoir faire demi-tour. Il abandonne. De son côté, la piste commence à sécher, sans qu’il ne soit tout de même favorable de mettre des slicks. À mi−course, Ticktum s’empare enfin de la deuxième place à la Nouvelle chicane. Immédiatement, il se rapproche et se montre dans les rétroviseurs du leader, Liam Lawson. Au même moment, Lundgaard abandonne pour la deuxième fois du weekend. Tirant tout droit dans Mirabeau haut, il ne parvient pas à repartir. Les commissaires de course enlèvent sa voiture rapidement ce qui permet à la course de continuer normalement.

 

Un dénouement plein de suspense

Au milieu de peloton, les pilotes se passent et se repassent à la Nouvelle chicane dans l’espoir de marquer le point de la huitième place. Roy Nissany paie les frais de ce petit jeu et tire tout droit au virage 1.

À l’avant, de nombreux rebondissements ont lieu au tour 27. Vips prend le dessus sur Pourchaire pour la quatrième position. Schwartzman prend le pari de chausser des softs. Et Beckmann et Viscaal s'accrochent. Pour la première fois de la journée, la voiture de sécurité est de sortie. Les pilotes se resserrent puis repartent à toute vitesse au moment où la Safety Car s’efface. Finalement, le dernier tour n’aura rien changé. Liam Lawson franchit la ligne d’arrivée à la première place. Il s’adjuge sa deuxième victoire de la saison. Ticktum et Piastri complètent le podium, alors que Pourchaire finit cinquième. Le leader du championnat, Guanyu Zhou, termine seizième et voit son avance diminuer.

 

Après cette deuxième course palpitante, cet après-midi aura lieu la course principale où Théo Pourchaire, le Français, partira en pôle. Il essayera de succéder au regretté Anthoine Hubert, dernier vainqueur français en Principauté.

Crédit photo : Formula 2

Dernières publications

En haut