Des Français qui gagnent, d’autres non : retour sur la semaine cycliste

0
Ligue 1

Le mois de février a marqué le retour des pelotons en Europe après une tournée dans l’hémisphère sud. L’Etoile de Bessèges, le Tour de la Communauté valencienne ou encore le Tour La Provence. Combinées au Dubai Tour ou l’Oro y Paz en Colombie. Tour d’horizon des tops et flops de ces épreuves.

Tony Gallopin a remporté l’Etoile de Bessèges cette semaine. Crédit : AFP.

Les Tops coureurs

Tony Gallopin (Ag2r La Mondiale)
Il a quitté Lotto Soudal cette année pour rejoindre Ag2r La Mondiale. Mais l’ancien maillot jaune du Tour de France n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour s’adapter. Aligné sur l’Etoile de Bessèges, Tony Gallopin a déjà signé un premier succès pour l’équipe de Vincent Lavenu. Un cran au-dessus des autres sur le contre-la-montre final, à Alès, il a réalisé le coup double en s’assurant le général. En Provence aussi, le coureur de 29 ans est dans les places. Changement d’équipe réussi.

Alejandro Valverde (Movistar)
C’était le 1er juillet 2017. Dès le coup d’envoi du Tour de France, sur le contre-la-montre inaugural. Dans la météo capricieuse, Alejandro Valverde part à la faute dans un virage. Avec la chaussée humide, il glisse jusqu’à s’écraser contre les barrières. Les médecins lui diagnostiquent alors une double fracture. Sept mois plus tard, le voilà de retour dans les pelotons. Et quel retour ! Il remporte le Tour de la Communauté valencienne avec deux victoires d’étape à la clé. Vient s’ajouter une deuxième place à Murcie. On en est sûr maintenant, le coureur de la Movistar est de retour, avec toutes ses facultés.

On aurait également pu citer Christophe Laporte (Cofidis), qui enchaîne les succès en France, ou encore les néo-pros Pierre Barbier (Roubaix Lille Métropole) et Axel Journiaux (Direct Energie), qui ont brillé respectivement en Provence et à Almeria.

Les Flops coureurs

Bryan Coquard (Vital Concept)
Hélas, il était déjà passé à côté de la victoire sur le Sharjah Tour. “Le Coq” n’est toujours pas parvenu à gagner depuis qu’il a rejoint la nouvelle équipe de Jérôme Pineau. Sur l’Etoile de Bessèges, il avait pourtant levé les bras… trop tôt. Christophe Laporte l’a sauté sur la ligne, le privant encore de succès. Confus à l’arrivée, il a reconnu son erreur, s’excusant à plusieurs reprises envers ses coéquipiers. Certes, Bryan Coquard est toujours classé, mais Vital Concept a fait de lui son leader. Alors l’ancien coureur de Direct Energie doit gagner, le plus vite possible, pour la confiance.

Alexander Kristoff (UAE Team Emirates)
Cela peut paraître sévère vu les circonstances. Le Norvégien a changé d’équipe cette année aussi, quittant Katusha pour UAE. Mais sur la course nationale, le Dubai Tour, Alexander Kristoff était particulièrement attendu pour lever les bras sur les terres de l’équipe. Mission ratée pour le sprinteur, qui n’a d’ailleurs pas réussi le moindre podium sur aucune des étapes. Deux fois 4eme et deux fois 7eme, mais pas le plus important : la victoire. Cependant, il s’agissait de la course de reprise du Champion d’Europe, le flop est donc un peu mesuré.

Top équipe

Quick Step Floors
Qui d’autres que la formation belge pouvait prétendre à ce titre honorifique ? Depuis le début de la saison, comme cette semaine, Quick Step brille à chaque fois qu’elle est présente. D’abord en Colombie, avec Fernando Gaviria et Julian Alaphilippe, qui ont empilé les succès, mais aussi à Dubaï, avec Elia Viviani, qui a remporté le général et deux victoires d’étape. En bref, les maillots bleus lèvent les bras partout où ils passent. C’est presque une habitude pour cette formation. Et les pavés qui approchent ne devraient pas changer la donne.

Flop équipe

Fortuneo Samsic
Fort de son recrutement, et notamment Warren Barguil, l’équipe bretonne a de nouvelles ambitions pour cette année. Malheureusement, son début de saison est plutôt compliqué. Présente à Bessèges, sur le Trofeo Laigueglia et en Provence, Fortuneo Samsic n’a réalisé que deux top 10 d’étape. C’est trop peu pour le niveau de l’équipe. Cependant, le flop est là aussi relativement mesuré. Nous ne sommes que dans les premiers jours de course, et Warren Barguil, son leader, n’a repris la compétition qu’en Provence. Ainsi, laissons un peu de temps à l’équipe pour briller.

Rendez-vous dimanche prochain, pour un nouveau point sur la semaine cycliste à venir.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here