France – Angleterre : le résumé du Crunch

0
Ligue 1

Les Bleus nouvelle génération devaient commencer de la meilleure des manières leur nouvelle aventure dans le Tournoi des 6 nations, face à des Anglais venus pour tout casser.

 

Une entame de feu

Les Bleus ont attaqué tambours battants dès le début de rencontre. Sur l’une de leurs premières actions de la rencontre, Teddy Thomas perce la ligne anglaise, est stoppé à 15 mètres de la ligne. Dupont, libère rapidement pour Vincent Rattez qui conclu sur son aile. (7-0) dès la cinquième minute de jeu. Les Bleus étouffent les Anglais, dans tous les compartiments du jeu ou presque. Ntamack en profite pour rajouter 3 points supplémentaires sur une pénalité après 15 minutes de jeu, les Anglais sont menés 10-0. Idéal. Mais la défense répond aussi parfaitement, les incursions anglaises dans le camp français sont renvoyées par des Bleus envieux, courageux, sérieux. Ce XV de France fait plaisir, tellement plaisir que Rattez marqueur prend la place de Thomas sur le premier essai, il effectue une belle percée dans le camp anglais, suivi par Charles Ollivon qui en capitaine de ces incroyables Bleus, aplatit le ballon et les Anglais ! (17-0)

 

Le coup de grâce

Embêtés en début de deuxième mi-temps par des Anglais piqués, malmenés, humiliés, les Bleus livrent un énorme combat en défense, et exploitent toutes leurs offensives dangereuses. Antoine Dupont, auteur d’un match incroyable, s’offre un démarrage dans les quarante mètres du XV de la Rose suite à une touche, fait les extérieurs et libère pour Ollivon, qui s’offre un doublé. Les Bleus mènent 24-0 après 50 minutes. Une leçon, que les Anglais n’apprécient guère. Une bagarre suit l’essai tricolore.

 

May be good

Mais les Anglais montrent de l’orgueil notamment grâce à Johnny May, auteur d’un sublime essai après un coup de pied par dessus une défense qui n’avait pour une fois pas couvert. 24-7 après 57 minutes de jeu. May, remet ça 7 minutes plus tard, après que les Bleus aient subit à l’impact sur une mêlée dans le camp anglais. 24-14 à 15 minutes de la fin. La pression monte. Les Français resserrent les boulons notamment sur un énorme temps de jeu anglais dans les 22 du XV de France à la 70e minute, qui se termine par une mêlée récupérée par les Bleus. Fatigués, moins lucides, ils s’exposent aux offensives anglaises avec des ballons perdus bêtement (Dupont qui oublie de laisser rentrer le ballon dans l’en-but pour l’aplatir et de repartir d’un renvoi aux 22). Les Bleus ont plié, mais n’ont jamais rompu. Brexit le Grand Chelem !

 

Les Bleus ont dominé, les Bleus nous on fait peur, mais les Bleus ont gagné, et les Anglais sont en pleurs ! Victoire des Bleus 24-17 !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here