Frida Karlsson au niveau de Joahaug ? Prewiew de l’hiver 2019-2020

0

Comme pour les hommes, pas de mondiaux de ski nordique pour ces dames cet hiver. Hors la coupe du monde, la seule grande animation sera le Tour de ski. Bien sur on sera aussi très attentif aux épreuves nord-américaines … mais cela est un sujet à part entière. Arrivée sur le circuit l’an passé on sera aussi et surtout attentifs à la progression de la jeune Frida Karlsson. 

Première médaille mondiale pour la jeune Frida Karlsson.

L’éclosion de Frida Karlsson : la surprise des mondiaux de Seefeld.

Malgré la très belle saison de Charlotte Kala c’est la jeune Frida Karlsson qui a crevé l’écran. Avec une entrée fracassante sur le circuit coupe du monde à Cogne elle a montré tout son talent en Autriche.Elle qui n’a pas encore 20 ans était la seule à pouvoir rivaliser avec Johaug. Sur le 10 km elle fait même mieux que rivaliser avec la petite norvégienne. Alors que cette dernière surclassait toutes les autres jamais Frida Karlsson n’a été à plus de 15 secondes de Johaug. Preuve de la taille de l’exploit de Karlsson aucune autre athlète n’a pas passer sous les 35 secondes de retard sur la gagnante.

Le moins qu’on puisse dire que ce n’était pas la seule course où la jeune suédoise a été performante, sur le 30 km alors qu’elle découvrait la distance elle est allé chercher une médaille de bronze derrière l’intouchable Thérèse Johaug. Pour ajouter à tout ça la jeune suédoise est aussi championne du monde en relaie.

Johaug toujours dominatrice ?

Sauf Stina Nilson en sprint, personne n’a semblé durablement capable d’inquiéter de la norvégienne  la saison passée. En cette fin de préparation Johaug ne semble pas plus partie pour descendre de régime. Ce qui nous amène à cette question : qui pour rivaliser avec elle ? A priori personne. A priori, toutefois avec l’éclosion de Karlsson l’hégémonie de Johaug n’a désormais plus rien de certaine. Pour remettre en cause la domination de la petite ( par la taille seulement ) norvégienne on peut aussi miser sur … ses compatriotes. En effet celles-ci ne vont certainement pas se résigner à viser la 3 me place derrière Johaug et une enfant suédoise.

Le moment de la saion : Jessy Diggins à la maison. 

Cette saison les américains courront à la maison, et plus d’une fois. Pour la leader de l’équipe des USA ce sera un moment particulier plus que pour quiconque. En effet Jessy Diggins est native du Minnessota. Il semble certain que l’américaine voudra être à son top, et son top la place sur le podium notamment en style libre… style de l’épreuve de Mineapolis. Cette épreuve sera d’ailleurs un sprint qui est un format où l’américaine peut tout à fait espérer s’imposer.

Le team France. 

Si on doit retenir une seule chose du groupe France qui se présentera pour entamer la saison 2019-2020 c’est sa jeunesse.En effet, si l’on regarde les résultats des derniers championnats de France d’été le podium état très jeune. Dans le top 5 de la course en dehors de Roxane Lacroix toutes les athlètes sont nées en 1996 ou après.

De plus, la saison dernière on a pu voir des belles performances de la vosgienne Delphine Claudel. Elle qui est devenue championne de France cet été s’est offert plusieurs qualification en sprint cet hiver. Si c’est surtout en sprint qu’on l’avu rentrer dans les 30 la vosgienne a aussi marqué de jolis points en distance.

Les autres jeunes skieuses comme Laura Chamiot-Maitral auront certainement cette saison la chance de découvrir sur la longueur le niveau coupe du monde et pourquoi pas d’y briller.

Cette saison peut être la saison de la confirmation pour la jeune Karlsson et donc du début d’une grande rivalité, comme elle peut être la saison de la confirmation du règne de Johaug. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here