Giro 2020 : Filippo Ganna, la belle échappée

0
ineosgrenadiers.com
Ligue 1

L’étape 5 du Giro 2020 comporte 225 km. Elle relie Mileto à Camigliatello Silano. Deux sprints intermédiaires ont lieu. Le premier au kilomètre 80 et le second au kilomètre 187. Trois cols répertoriés sont au programme. Celui de Catanzaro (catégorie 3), Tiriolo (catégorie 3) et enfin le col de catégorie 1 Valico di Montescuro. Elle est remportée par Filippo Ganna qui du début à la fin aura été en tête de la course.

Avant le départ de cette 5ème étape, il faut noter l’abandon de Pieter Weening qui a chuté à cause d’un bidon lors de l’étape d’hier. Mauvaise nouvelle pour Vincenzo Nibali qui perd un coéquipier. Le départ réel est donné ce matin à 10h38 sous un temps nuageux. On note huit coureurs à l’avant de la course. Ce groupe est constitué de Jhonatan Restrepo, Jan Tratnik, Carl Frédrik Hagen, Hector Carretero, et les Italiens Filippo Ganna,Salvatore Puccio, Valerio Conti et Edouardo Zardini. Le Colombien Jhonatan Restrepo remporte le premier sprint de la journée.

1 – Jhonatan Restrepo (12 points)

2 – Edouardo Zardini (8 points)

3 – Carl Frédrik Hagen (6 points)

4 – Filippo Ganna (5 points)

5 – Jan Tratnik (4 points)

6 – Salvatore Puccio (3 points)

7 – Hector Carretero (2 points)

8 – Valerio Conti (1 point)

À 134 km de l’arrivée, les huit hommes en tête ont 4’06 d’avance. Ils disputent les points à prendre pour le premier col de catégorie 3. L’Italien Edouardo Zardini accélère pour garantir la première place lors de ce col. Il prend les 9 points à Catanzaro. L’Espagnol Hector Carretero termine second et empoche 4 points. Les Italiens Salvatore Puccio (2 points) et Filippo Ganna (1 point) prennent respectivement la troisième et quatrième place. Le peloton est emmené par quatre coureurs de l’équipe Quick Step, il se situe à 3’50 alors qu’il reste 130 km à parcourir dans cette étape.

Huit hommes en tête

Le second col (catégorie 3) de la journée n’est pas vraiment disputé entre les huit coureurs. Edouardo Zardini le franchit en première position. Ce qui permet à l’Italien de totaliser 18 points pour le classement de la montagne. Il se classe second loin de Jonathan Caicedo qui est le meilleur grimpeur en regroupant 40 points.

À 103 km de l’arrivée, les huit coureurs en tête ont 5’03 d’avance sur le peloton toujours emmené par l’équipe Quick Step qui compte six coureurs à l’avant du peloton. À 72 km de l’arrivée, trois coureurs de la Jumbo-Visma dirigent le peloton dont Tony Martin. Ils sont suivis de près par l’équipe Quick Step. Le peloton détient 4’00 de retard sur l’échappée toujours constituée des huit coureurs. À 42 km de l’arrivée, six coureurs de la formation Sunweb prennent le contrôle du peloton. L’écart avec les huit hommes de tête se réduit et passe à 3’16.

Le second sprint n’est pas disputé par les huit hommes en tête qui le franchit quasiment dans l’ordre où ils trouvent. Le Norvégien Carl Frédrik Hagen le franchit en premier. Alors qu’il reste 32 km avant l’arrivée, Hector Carretero se détache des huit hommes de tête en partant seul. À ce moment là, le peloton est à 2’15 confirmant que l’écart se réduit avant d’entamer l’ascension du gros col de l’étape. Jhonatan Restrepo se détache aussi mais à l’arrière. On note la présence de l’Espagnol Hector Carretero seul en tête, les six autres coureurs en poursuivants ainsi que Jhonatan Restrepo distancé à l’arrière. Hagen semble craquer à son tour ne tenant pas le rythme des cinq coureurs qui tente de recoller l’Espagnol en tête. Le peloton passe désormais à 1’59.

Thomas De Gendt passe à l’offensive

Geoffrey Bouchard sort du peloton pour anticiper les attaques des favoris. Il est suivi par Tony Gallopin, le meilleur français classé au général. Les deux coureurs de AG2R prennent alors le contrôle du peloton. En tête de la course l’Espagnol est repris, ils sont six à l’avant de la course à 30 km de l’arrivée. Thomas De Gendt attaque suivi d’un coureur de la Movistar. Un groupe de trois poursuivants se forment avec Thomas De Gendt, Einer Rubio Reyes et Jhonatan Restrepo. Ce groupe est à 2’17 de la tête de la course. Juste derrière un nouveau groupe de poursuivants est là, il se compose de Geoffrey Bouchard et Ruben Guerreiro. Le peloton est mené par l’équipe Sunweb.

Thomas De Gendt et Einer Rubio Reyes sont tous les deux poursuivants à 1’04 des six coureurs en tête. Le peloton emmené par la formation Sunweb est à 2’02. Le duo Thomas De Gendt – Einer Rubio Reyes est à 36 secondes de la tête de la course. Il reste 23 km dont dix d’ascension. Geoffrey Bouchard se fait reprendre par le peloton.

Filippo Ganna termine l’étape seul en tête

À 18 km de l’arrivée, quatre hommes sont en tête. L’Italien Filippo Ganna, l’Espagnol Hector Carretero, le Belge Thomas De Gendt et le Colombien Einer Rubio Reyes. L’Espagnol et le Colombien sont tous les deux de la formation Movistar. Le peloton est à 1’29. L’Espagnol craque et laisse filer les trois hommes à l’avant. Il reste 12 km avant l’arrivée et il ne reste plus qu’un homme en tête, il s’agit de Filippo Ganna. La brume et l’obscurité de la forêt s’invitent sur cette fin d’ascension. L’Italien s’empare de la première place au sommet Valico di Montescuro. La descente s’effectue dans le brouillard sur une route mouillée.

Classement Valico di Montescuro ( catégorie 1)

1 – Filippo Ganna (40 points)

2 – Domenico Pozzovivo (18 points)

3 – Jakob Fuglsang (12 points)

4 – Vincenzo Nibali ( 9 points)

5 – Wilco Kelderman (6 points)

6 – Sam Oomen (4 points)

7 – Jai Hindley (2 points)

8 – Rafal Majka (1 point)

Filippo Ganna prendra le maillot Azzuero du meilleur grimpeur avec ses 41 points, suffisant pour passer devant Jonathan Caicedo qui a 40 points. Filippo Ganna bénéfice à 5 km de l’arrivée de 51 secondes d’avance. Vincenzo Nibali part à la conquête de l’homme en tête dans la descente. L’écart se réduit et passe à 38 secondes alors qu’il reste 2 km. Filippo Ganna aura fait la belle échappée, il s’impose dans le cadre de cette 5ème étape du Giro 2020. Sa première victoire lors d’une course en ligne.

Classements

Twitter @inrng
L’Equipe

Crédits photo : L’Equipe / Twitter @inrng / ineosgrenadiers.com

Crédits vidéo : L’Equipe

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here