Giro d’Italia : classement du combiné, Démare reste en tête

0
Ligue 1
Crédits photo : RCS

Contrairement à la veille, la  huitième étape, fut calme, très calme. Les sprinters n’ont pas fait rouler, l’échappée a donc été au bout, sur la ligne Alex Dowsett lève les bras. Arnaud Démare conserve la tête de notre classement.

8e étape : Giovinazzo > Vieste ©RCS

Alex Dowsett en solitaire

Le Britannique Alex Dowsett (ISN) est réputé pour être un solide rouleur, il fut détenteur du record de l’heure. Lorsqu’il fausse compagnie au reste de l’échappée, on se dit qu’il y’a un coup à jouer. Malgré la résistance de Salvatore Puccio (IGD) et Matthew Holmes (LTS), le coup est réussi. Ces trois coureurs forment dans cet ordre le triplé gagnant, Joseph Rosskopf (CCC) et Matthias Brändle (ISN) complètent le top 5. Dowsett, Holmes, Brändle et Ravanelli (ANS) se distinguent aux passages intermédiaires. Les porteurs de maillots distinctifs, João Almeida, Filippo Ganna et Arnaud Démare collectent quelques points grâce à leurs tuniques.

Classement du combiné :

Arnaud Démare 35
Filippo Ganna 30
João Almeida 29
Peter Sagan 25
Michael Matthews 18
Jonathan Caceido 13
Alex Dowsett – Diego Ulissi 12
Wilco Kelderman – Patrick Konrad 8
Salvatore Puccio – Giovanni Visconti 8
Matthew Holmes 7
Davide Ballerini – Mikkel Berg – Fabio Felline 6
Mikkel Honoré – Harm Vanhoucke 6
Matthias Brändle – Thomas De Gent – Sebastián Molano 4
Simon Pellaud – Joseph Rosskopf 4
Ben Swift – Andrea Vendrame 4
Marco Frapporti 3
Davide Cimolai – Tobias Foss – Jakob Fuglsang 2
Luca Hamilton – Alvaro Hodeg – Elia Viviani 2
Manuele Boaro – Lawson Craddock – Carl Fredrik  Hagen 1
Simone Ravanelli – Josip Rumac 1
James Whelan – Rick Zabel – Edoardo Zardini 1

 

Barème du classement du combiné : 

Victoire étape 10
2e 8
3e 6
4e 4
5e 2
Tête col 1
Tête Sprint Intermédiaire 1
Porteur de maillot 1
Porteur du maillot rose 2
Perte d’un maillot -1
Perte du maillot rose -2
Combatif 1

 

9e étape : San Salvo > Roccaraso

C’est une belle étape dans les Apennins, avec un dénivelé positif impressionnant (plus de 4000 m) qui attend les coureurs. Le parcours commence par longer brièvement la côte adriatique avant d’entrer dans les terres, en suivant des routes sinueuses jusqu’à Guardiagrele. Le peloton enchaînera ensuite les longues ascensions du Passo Lanciano, Passo di San Leonardo et Bosco di Sant’Antonio, avec des pentes à plus de 10% dans la première montée. Après Pescocostanzo et Rivisondoli, nous serons au pied de la dernière difficulté, à Roccaraso. L’ascension finale fait près de 10 km, avec une pente moyenne à 5,7%. La montée est irrégulière, avec une première partie abordable suivie d’un faux-plat descendant. La route se redresse dans les deux derniers kilomètres : 7% de moyenne, avec une pointe à 12% dans le dernier kilomètre.

Diernière ascension : le Passo Lanciano ©RCS

Rendez-vous chaque jour sur We Sport pour suivre l’évolution du classement du combiné.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here