Giroscope #16 Dennis in, Pinot out

0
Ligue 1

Dans le deuxième contre-la-montre de ce Giro 2018, il s’agissait aux coureurs de relier Trente à Rovereto. Un chrono de spécialistes, sans grande difficulté, remporté, sans surprise, par un spécialiste, mais pas celui qu’on attendait.

Le vainqueur

En 40’00’’ tout pile, c’est Rohan Dennis (BMC) qui prend le meilleur sur les favoris annoncés Tom Dumoulin, Chris Froome ou Tony Martin. Une bonne opération qui lui permet de remonter à la 6è place du général dans une étape qui devait faire parler ses qualités de rouleur. Tony Martin et Tom Dumoulin complètent le podium d’une étape qui aura été décisive pour le classement général.

Le déroulé

Il a fallu attendre 16h00 et le départ des meilleurs pour que l’étape s’anime un peu. Jusque là Tony Martin tenait les rennes d’une étape que tour à tour Bertazzo, Dowset, et Van Emden avaient dominé. Et tandis que Rohan Dennis rendait double-six à tout le monde, Ulissi et Aru (8è et 6è de l’étape) renaissaient de leurs cendres d’une performance stupéfiante pour deux coureurs loin d’être spécialistes du chrono et surtout en plein naufrage dans la 15è étape. Se sont ensuite succédé Froome, Carapaz, Miguel Angel Lopez, Pinot, Pozzovivo, Dumoulin et Yates, c’est-à-dire ceux qui jouaient le plus aujourd’hui. Alors que Lopez confirmait son Maillot Blanc (il gagne 10 secondes sur Carapaz), on assistait à la consolidation du Maillot Rose du britannique Yates, et à la remontada au classement du britannique Froome.

La surprise

Fabio Aru qu’on pensait perdu à la suite de son gros coup de moins bien avant la journée de repos, est finalement 6è d’une étape qu’on lui pensait pourtant défavorable au regard de ses qualités. A l’image de son compatriote Ulissi bien aidé par ses coéquipiers, Aru semble sur la voie d’une troisième semaine spectaculaire. On ne peut que féliciter les physios d’UAE Abu Dhabi pour leurs prouesses !

La déception

Thibaut Pinot est, à n’en pas douter, le grand perdant du jour. Dépassé au classement par Chris Froome, il pointe à la cinquième place du général. Alors que l’on espérait que ses progrès dans l’épreuve qu’on nous vantaient se traduiraient par une bonne performance, c’est tout le contraire auquel on a assisté aujourd’hui puisque le français termine à 3’19 de Dennis et 66è de l’étape (son plus mauvais classement en chrono depuis la Vuelta 2014). Pas dans un grand jour, le Franc-Comtois devra attendre les Alpes pour espérer remonter sur le podium, ce qui sera chose ardue.

JMP

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here