La NBA était chaude, notre Thermos de café aussi.

0
Crédit photo : The Indian Express
Ligue 1

On commence la soirée NBA avec Clippers-Grizzlies hier à 20h30. Memphis donne le ton d’entrée ! 25-27 dès la fin du premier quart-temps, on sent le match serré même si les Grizzlies dominent. 56-60 à la mi-temps, Los Angeles va mal. Certes rien n’est joué mais les joueurs de L.A. ne sont pas dans le match ! S’ils ont réussi à revenir au score plusieurs fois et même dominés aux points en tout début de rencontre, l’équipe californienne n’y est pas ! Pourtant Griffin est chaud, 30 points et 11 rebonds à la fin de la partie pour l’ailier. Jordan lui aussi se sent bien, il offre même un double-double à L.A. Ce ne sera malheureusement pas suffisant pour les Clippers qui s’inclinent 104-113.

Conley Memphis 2017 (www.grizzlybearblues.com).jpg
Crédit photo : www.grizzlybearblues.com

La rencontre en quelques chiffres : 46% de réussite aux tirs pour Los Angeles contre 48% pour Memphis. L.A. n’aura eu un temps de domination que de 2 minutes alors que Memphis monte à 41 minutes. Résultat sans appel.

Golden State et New Orléans font le boulot.

Est-ce que les Warriors sont chauds ? Oui. Est-ce qu’on aime ça ? Oui. Est-ce qu’ils ont mangé les Nuggets ? Ho que oui.

Quel match agréable pour les yeux, quelle intensité ! Kevin Durant était en forme et ça s’est vu ! L’ailier de golden State marque 25 points pour 7 rebond et 7 passes décisives, suivi de peu dans la feuille de match finale par Curry… l’arrière place un double-double dans sa palmarès avec 22 points et 11 passes décisives.

En quelques chiffres : 46% de réussite aux tirs pour Denver contre 55 pour GS. 46 rebonds pour Denvers – 41 pour Golden State. 17 pertes de balles côté Nuggets – 13 pour les Warriors.

Le temps de domination est lui aussi sans appel, 42 minutes pour les warriors contre 4 minutes pour les nuggets. Assez pour deviner l’issu du match. 108-127 pour Golden State qui est désormais deuxième au classement de la conférence Ouest. Rien de bien étonnant, on attendait l’équipe de Curry au top, elle y était.

Quant à NO-Chicago , on a eu le droit à un match très serré ! Même si les Bulls s’inclinent en cette fin de partie, ils auront dominés le premier quart temps où ils s’imposent 19-17. Égalité à la mi-temps, les deux équipes n’arrivent pas à se départager et terminent toutes les deux à 38 points. Les deux franchises mènent au score à tour de rôle, prenants l’avantage une fois sur deux jusqu’à la fin du troisième quart-temps ! Il aura fallu attendre la dernière phase de jeu pour que les Pélicans décident de mettre le turbo dans les baskets. Cousins sort les crocs, s’acharne et score à tue-tête et revient au score. Davis marque le panier de l’égalisation qui envoie son équipe aux prolongations ! Cousins à nouveau se fait plaisir et profite d’un Chicago dépité qui ne reviendra pas et pour qui la fatigue et le dégout auront eu raison…

Davis vs Bulls 2017 (beIN SPORTS)
Crédit Photo : BeIN Sport

Magnifique match des deux équipes qui se sont battues jusqu’au bout ! Côté Chicago Holiday frôle de double-double avec 18 points et 9 rebonds tandis que côté New Orléans Davis et Cousins excellent. 27 points et 16 rebonds pour AD et 25 points pour 11 rebonds attribués à DC. Score final 90-96 pour les Pelicans !

Au comptoir 99 nous appelons Sacramento et Dallas s’il vous plaît !

Vous l’aurez compris, 99 points, c’est ce que ces deux équipes ont inscrit cette nuit. Revenons dans un premier temps sur le match des Kings.

108-99 pour Détroit dans un match à sens unique. Les pistons ont annoncé d’entrée qu’ils allaient gagner. 29-26 dès le départ avec un Bradley et un Harris qui en veulent. C’est en deuxième quart temps que les Kings domineront au score, enfin, quelques secondes uniquement. Rien de bon pour les violets qui n’y arrivent pas, même si Détroit ne mène que par 3 petits points à la mi-temps. C’est en fin de match que tout part en vrille.. la fatigue se fait sentir, les bras sont lourds, les joueurs moins patients, moins précis. Jackson Bradley et Smith en profitent pour crucifier les pauvres Kings qui restent cloués sur le paquet. Détroit est deuxième côté conférence Est tandis que Sacramento chute avant dernier côté Ouest.

Bradley Detroit (www.detroitbadboys.com).jpg
Crédit photo : www.detroitbadboys.com

Toujours dans la 99’ family, il y a Dallas. Et dans Dallas il y a JR, mais pas le vieux de la série, on parle de Smith JR ! 18 points 5 rebonds, des statistiques personnelles certes convenables, mais insuffisantes. Rappelons qu’en face il y a Minnesota quand même. Towns, Wiggins, Gibson et Teague. À eux 4 on dénombre 77 points, 28 rebonds et 18 passes décisives et 3 double-doubles. Que faire contre une équipe de Minnesota qui a une faim de loup ? Subir.

27-18 en premier temps de jeu, Wiggins est là, chaud comme la braise. On comprend d’entrée que les Mavericks n’iront pas loin même s’ils font un effort pour essayer de revenir au score en fin de partie. 112-99 pour les Wolves ! Pas de surprise dans ce match, on connaissait le vainqueur avant le coup d’envoi. Les statistiques ne mentent pas, 44 minutes de domination côté timberwolves contre 30 secondes pour Dallas.

Pareil aux tirs, pas de réussite pour les Mavericks avec 47% contre 54% pour les Loups.

Dallas rit jaune et se retrouve dernier au classement tandis que Minnesota remonte à la troisième place ! De quoi réjouir ses fans .

Charlotte Gruszeczka.

@wesportfr

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here