NBA

Golden State Warriors : Free Agency, Effectif et Calendrier NBA

Golden State Warriors NBA

En attendant l'ouverture de la saison régulière le 18 octobre prochain, We Sport vous propose un tour d'horizon des trente franchises qui se disputeront le titre en NBA. Aujourd'hui, focus sur les Golden State Warriors.

Le bilan des Golden State Warriors la saison dernière

Du creux de la vague au toit du monde, il n’y avait vraisemblablement qu’un pas. Après deux saisons marquées par les blessures, une absence des playoffs et le deuxième pire pourcentage de l’histoire de la franchise – depuis qu’elle s’appelle « Golden State Warriors », les Warriors ont retrouvé les sommets. Dans le sillage d’un Stephen Curry à nouveau en forme, d’un Klay Thompson de retour de blessure et des surprenants Andrew Wiggins, All-Star pour la première fois de sa carrière, et Jordan Poole, Golden State a bouclé la saison régulière avec le troisième meilleur bilan de la ligue, retrouvant la postseason après deux ans d’absence. Avec des stars en forme et une défense exemplaire, meilleur defensive rating de toute la NBA, Steve Kerr pouvait aborder les playoffs assez sereinement.

Et cette sérénité s’est rapidement ressentie dans les matchs à enjeux. Facile au premier tour contre les Denver Nuggets du MVP Nikola Jokić (4-1), la franchise de la Baie ne fut pas vraiment plus inquiétée contre les Memphis Grizzlies (4-2) et les Dallas Mavericks (4-1). Un parcours sans embûches qui permit aux Warriors de retrouver les NBA Finals qu’ils avaient disputé cinq fois de suite avant le creux de ces deux dernières saisons. Dernier obstacle sur la route du titre, les Boston Celtics furent plus coriaces, réussissant à mener 2-1 après trois rencontres, mais les Warriors purent boucler la série en six manches pour décrocher le septième titre de leur histoire. Grandiose, à l’image d’un Stephen Curry retrouvé et MVP des Finales.

[53-29], 3e de la Conférence Ouest, vainqueurs des NBA Finals contre les Boston Celtics (4-2)

La Free Agency des Golden State Warriors

Au sortir de cette saison réussie, Golden State a dû se résoudre à laisser partir plusieurs membres de sa second unit. Très utilisés par Steve Kerr en sortie de banc l’an dernier, Damion Lee (Suns), Gary Payton II (Blazers) et Juan Toscano-Anderson ont chacun rejoint une autre franchise de la côte ouest. Également précieux dans la rotation, Otto Porter Jr. a pris la direction du Canada (Raptors), tandis que le Serbe Nemanja Bjelica est retourné en Europe. Golden State a tout de même réussi à conserver Kevon Looney, son pivot titulaire de la saison dernière, ainsi que le vétéran Andre Iguodala.

Pour compenser ces départs, les Warriors ont recruté malin. En vue en début de carrière avec les Bucks, Donte DiVincenzo tentera de se relancer dans la Baie après une saison partiellement blanche et un transfert à Sacramento. Le secteur intérieur a également été renforcé par JaMychal Green, utile en sortie de banc depuis deux ans à Denver. Par ailleurs, Golden State a densifié ses lignes arrières via la draft, avec l’arrivée de deux rookies (Rollins, Baldwin Jr.). On suivra également l’évolution du Brésilien Gui Santos, même si ce dernier n’est, pour l’instant, pas listé dans le roster du champion en titre, pourtant en vue cet été.

Arrivées : Donte DiVincenzo (Kings), JaMychal Green (Nuggets)

Départs : Nemanja Bjelica (Fenerbahçe, TBSL), Chris Chiozza (Nets), Damion Lee (Suns), Gary Payton II (Blazers), Otto Porter Jr. (Raptors), Juan Toscano-Anderson (Lakers)

Prolongations : Andre Iguodala, Kevon Looney

Draft : Patrick Baldwin Jr. (28e choix, UW Milwaukee), Ryan Rollins (44e choix, Toledo), Gui Santos (55e choix, Minas – NBB)

L’effectif des Golden State Warriors 2022/2023

Meneurs : Stephen Curry, Pat Spencer

Arrières : Donte DiVincenzo, Mac McLung, Moses Moody, Jordan Poole, Lester Quiñones (TW), Jerome Robinson, Ryan Rollins, Klay Thompson, Quinndary Weatherspoon (TW)

Ailiers : Patrick Baldwin Jr., Andrew Wiggins

Ailiers-forts : Draymond Green, JaMychal Green, Jonathan Kuminga

Pivots : Kevon Looney, Trevion Williams, James Wiseman

Coach : Steve Kerr

[TW = two-way contract]

NB : Lors de l’intersaison, chaque franchise est autorisée à avoir jusqu’à vingt joueurs dans son effectif. Lorsque la saison régulière débutera, lesdits effectifs devront être réduits à quinze joueurs, auxquels peuvent s’ajouter deux two-way contracts.

Golden State Warriors : Ambitions et classement

Après une saison bouclée avec le titre et une intersaison où le banc s’est affaibli mais où aucun cadre n’est parti, les Warriors ne pourront pas se cacher. Franchise la plus dominante de la dernière décennie, Golden State doit avoir pour ambition de conserver sa couronne et de réaliser un nouveau back-to-back. Si la franchise reste dépendante de la production de Stephen Curry, la progression des jeunes pourrait rendre l’équipe encore plus forte et assurerait un futur brillant pour le septuple vainqueur des Finales NBA. Golden State a les armes pour jouer le titre, à Steve Kerr et ses hommes de le confirmer sur le terrain.

Le joueur à suivre : James Wiseman

James Wiseman va-t-il enfin lancer sa carrière ? Après deux saisons compliquées, marquées par les blessures et une saison blanche l’an dernier, le 2e choix de la Draft 2020 devra s’affirmer lors de l’exercice à venir. Sur une position où les Warriors sont ultra-dépendants de Kevon Looney, le retour en forme du pivot de 21 ans ferait le plus grand bien. Si le natif de Nashville parvient enfin à rester en forme, Golden State pourrait être encore plus impressionnant que l’an dernier et voir l’avenir sereinement dans le secteur intérieur.

Le calendrier des Golden State Warriors en 2022/2023

  • 10/12 : Boston Celtics @ Golden State Warriors
  • 25/12 : Golden State Warriors @ Memphis Grizzlies
  • 11/03 : Milwaukee Bucks @ Golden State Warriors

Louis Rousseau

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees et la solitude de RJ Barrett au Madison Square Garden.

Dernières publications

En haut