Patinage artistique

GP de patinage : les résultats de la coupe de Russie et le programme du week-end

coupe de russie

La coupe de Russie a tenu toutes ses promesses. Entres grosses surprises et programmes parfaits, retour sur un GP qui aura rebattu les cartes en Russie.

Du bon et du moins bon pour les favoris

Commençons par la danse. Les favoris et champions d’Europe Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov se sont largement imposés avec plus d’une dizaine de points d’avance. En l’absence de leurs principaux concurrents Stepanova / Bukin, ils avaient le champ libre et n’ont pas déçu. Tiffani Zagorski et Jonathan Guerreiro ont pris la médaille d’argent avec deux programmes aboutis. Enfin, Anastasia Skoptcova et Kirill Aleshin complètent le podium.

C’est un revenant qui a tiré son épingle du jeu chez les hommes. Mikhail Kolyada, qui faisait sa première compétition internationale après une saison blanche en 2019-2020, a réussi à emporter la coupe de Russie avec un programme libre excellent. Derrière, le géorgien Morisi Kvitelashvili termine 2e. Il était premier après le programme court, mais une chute dans le libre a entériné ses espoirs de victoire. Le jeune Petr Gumennik, 18 ans seulement, remporte la médaille de bronze. Déception cependant pour le champion d’Europe : Dmitri Aliev ne finit que 5e.

Tuktamysheva héroïque, Boikova / Kozlovskii assurent

En couples, l’écart était extrêmement serré après le programme court entre Aleksandra Boikova / Dmitrii Kozlovskii et Anastasia Mishina / Aleksandr Galliamov. Jugez par vous-même : 1.05 point les séparait. Le duel a tourné à l’avantage des premiers à la faveur d’un programme libre somptueux, que vous pourrez visionner un peu plus bas. Pour leur entrée en seniors, Panfilova / Rylov prennent une belle 3e place.

Mais c’est sans conteste chez les dames qu’on a eu la plus grosse surprise. Avant même le début de la compétition, premier coup de tonnerre : forfait d’Anna Shcherbakova, une des favorites, pour une pneumonie. Dans le trio de prodiges, restait donc Alexandra Trusova et Alena Kostornaia. La première, 3e du programme court avec une chute, attendait le programme libre et ses nombreux quadruples sauts pour se rattraper. Mais malheureusement un programme libre catastrophique avec quatre chutes l’a éjecté hors du podium, elle termine 4e. Alena Kostornaia, qui n’a pas récupéré son triple axel après le confinement, a réalisé deux programmes propres mais cela n’a pas suffit pour l’emporter et elle a du se contenter de l’argent. C’est finalement Elizaveta Tuktamysheva, championne du monde 2015 et toujours au plus haut niveau, qui est sortie victorieuse avec ses triples axels. Alors que la majorité des patineuses russes ont des carrières éphémères, cette victoire montre son incroyable longévité. Et pour compléter ce podium inattendu, c’est Anastasiia Guliakova qui réalise la belle performance du week-end.

Programme allégé au NHK

Ce week-end, le dernier GP de la saison a lieu au Japon. Pas de catégorie couples faute de participants, et une compétition presque 100% japonaise vu qu’il n’y a qu’une seule non-japonaise : la coréenne Young You. Elle sera d’ailleurs parmi les favorites, avec Kaori Sakamoto ou Wakaba Higuchi

En danse, seulement trois couples engagés, et si le couple Komatsubara / Koleto apparait comme un clair favori, on surveillera également Muramoto / Takahashi. En effet, Daisuke Takahashi, champion du monde en individuel en 2010, a annoncé son passage à la danse sur glace en 2019. Le NHK sera leur première compétition ensemble.

Pour finir, chez les hommes les deux têtes d’affiches Yuzuru Hanyu et Shoma Uno ne seront pas présentes, pour cause de restrictions liées au voyage avec la crise sanitaire. Difficile de dégager un favori, mais Yuma Kagiyama et Keiji Tanaka se détachent. La compétition reste très ouverte, et la bataille s’annonce rude.

Les horaires (heure de Paris) :

Vendredi 27 novembre

7h15 : Court Dames

9h15 : Danse Rythmique

11h05 : Court Messieurs

Samedi 28 novembre

7h25 : Libre Dames

9h45 : Libre Danse

11h35 : Libre Messieurs

Crédit photo Une : Olympic Channel

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire