Grand Prix du Pays d’Aix : le sprint massif couronne Jake Stewart

Parcours difficile sur le Grand Prix du Pays d’Aix, épreuve Elite Nationale. 138 kilomètres autour de Puyricard, sur un circuit de deux ascensions, répété à quatre reprises. Malgré un tracé favorable aux attaques, c’est un sprint massif qui a permis à Jake Stewart (Groupama-FDJ Continental) de triompher.

Et dès les premiers kilomètres, on bataille pour prendre l’échappée, toutes les équipes étant conscientes que sur un tel parcours, jouer à l’avant n’est pas une mauvaise idée. Ils sont finalement cinq à trouver l’ouverture : Kevin Geniets (Groupama-FDJ Continental), Lucas Papillon (CR4C Roanne), Vincent Pastot (CC Nogent-sur-Oise), Samy Aurignac (Team Martigues SC Payden-et-Rygel) et Kévin Besson (Occitane Cyclisme Formation). Mais alors qu’on approche les 76 kilomètres de l’arrivée, tout le monde est rappelé à l’ordre, au moment où des coureurs tentaient de sortir en contre.

De nouvelles attaques, en vain

Une nouvelle offensive parvient à prendre le large quelques kilomètres plus loin. Cette fois-ci, elle est composée de Florian Dufour (CR4C Roanne), Kévin Avoine (CC Nogent-sur-Oise) et Sébastien Fournet Fayard (Team Pro Immo Nicolas Roux). Le trio est ensuite rejoint par Romain Bacon (CC Nogent-sur-Oise) et Loïc Buchetet (Corbas Isatis Cycling Team). L’aventure dure pour un long moment. Alors qu’on est dans le dernier tour de circuit (34,5 kilomètres), le dernier cité est à la peine et lâche prise. Tout comme Romain Bacon. On retrouve donc le trio de base à l’avant, qui résiste au rythme élevé de la Groupama-FDJ Continental.

Kévin Avoine s’offre un dernier baroud d’honneur dans les dix derniers kilomètres, mais le peloton obtient gain de cause et reprend le coureur de Nogent. Un groupe de sept costauds, réduit à six ensuite, profite des derniers kilomètres pour prendre le large. Mais le peloton, vigilant, ramène tout le monde dans le dernier kilomètre. La décision se fait alors au sprint massif. Et c’est Jake Stewart, de l’équipe réserve de la Groupama-FDJ, qui est le plus rapide. Il devance Jordan Levasseur (VC Rouen 76) et Jérémy Cabot (SCO Dijon-Team matériel-vélo.com), vainqueur récent sur les Boucles du Haut-Var.

A propos de l'auteur

Je ne sais pas qui attaque le plus entre Pierre Rolland et Rafael Nadal. Je ne sais pas qui monte le mieux entre Chris Froome et Ivo Karlovic. Je ne sais pas non plus qui cumule le plus de revers entre Stan Wawrinka et Nacer Bouhanni. Je n'ai jamais su choisir entre le tennis et le vélo. Mais ce dont je suis sûr, c'est que je n'ai percé dans aucun de ces deux sports.

Poster un commentaire

libero Donec dolor dolor. dictum risus. efficitur. leo at quis ipsum