Groupe F : Magique Mexique !

Impensable, incroyable. Aucun adjectif est assez fort pour décrire l’émotion que l’on ressent après ce Mexique – Allemagne qui paraissait un match tranquille de dimanche après-midi. C’est tout le contraire qui s’est produit. Retour sur un exploit saisissant !

L’Allemagne muette

Les allemands ont bien évidemment maîtrisé les débats en terme de possession et d’occupation du terrain. Mais la bonne défense du Mexique les a totalement fait déjoués, les rendant impossible de se procurer la moindre occasion. Les Allemands sont méconnaissables, leur réalisme implacable a été remplacé par des maladresses et des hésitations que ne leur connaissait plus depuis bon nombre d’années. Bien loin de l’équipe championne du monde il y a 4 ans. Certains diront qu’il manque un certain Miroslav Klose dont l’Allemagne est orpheline depuis 2014. Au rang des déceptions côté allemand, Thomas Müller, Mezut Özil et Jérome Boateng sont les principaux artisans d’un match totalement raté, qui peut semer le doute dans la Mannschaft.

Héroïque Mexique !

Un plan de jeu parfaitement construit basé sur une défense solide, des attaquants rapides capables de se projeter en contre. Le Mexique avait parfaitement préparé son piège aux allemands. Et tout c’est exactement déroulé comme prévu. Sur un contre, Chicharito trouve Lozano dans la surface de réparation qui trompe Neuer d’une frappe bien placée. Derrière, le Mexique manquera de précision dans le dernier geste pour doubler la mise. Ces Mexicains se sont battus avec un tel courage, que les dieux du football ont voulu récompenser. Un grand moment pour ces joueurs qui peuvent plus que jamais espérer un huitième de finale, et pourquoi pas en tête du groupe F !

 

Pour les Allemands, la remise en question doit être immédiate si ils ne veulent pas passer à travers. Malheureusement pour eux, les derniers champions du monde n’ont jamais été à la fête dans leur propre succession. Demandez à France 2002, Italie 2010 et Espagne 2014 tous éliminés dès le premier tour après leurs titres mondiaux 4 années plus tôt. Le Mexique lui, peut se mettre a fêter toute la soirée !

 

 

 

A propos de l'auteur

Le sport est la seule et unique chose qui me procure autant d'émotion que l'amour, sûrement parce que je suis amoureux du sport. Parfois il me le rend bien.

Poster un commentaire

ut leo eleifend Aenean mi, ultricies