Hamilton en plein dans le 1000

Ce dimanche en Chine, Lewis Hamilton a remporté le 1000e grand prix de l’histoire de la F1 après une course maîtrisée de bout en bout. Parti en pôle, son coéquipier Valterri Bottas termine deuxième, permettant à Mercedes de réaliser un troisième doublé en trois courses. Sebastian Vettel complète le podium.

Un vrai contraste Mercedes-Ferrari

Après un très bon envol, Hamilton, qui partait deuxième derrière son coéquipier finlandais, se place à l’intérieur au premier virage pour virer en tête. Voilà, plus personne ne le reverra. Créant un gap de plus en plus grand au fil des tours, le britannique venait de tuer la course au bout d’une dizaine de secondes, sans pour autant aller chercher le meilleur tour en course. Derrière lui, le monégasque Charles Leclerc l’imita en s’imposant à l’intérieur sur son coéquipier Sebastian Vettel pour lui chiper la troisième place.

Ce n’était que le début de la saga Ferrari. Après 11 tours, Leclerc, incapable de se détacher de son coéquipier, reçoit la consigne de laisser passer ce dernier. Il s’exécute à contrecœur un tour plus tard, et sans le savoir, venait de dire adieu à ses espoirs de podium. Restant à son tour bloqué derrière l’allemand, les deux Ferrari se seront mis des bâtons dans les roues lors de ce GP. Vettel, ayant en plus l’avantage en termes de stratégie, a pu s’arrêter en premier au 19e tour pour chausser des pneus à bandes jaunes et contrer l’undercut de Max Verstappen qui commençait à se montrer menaçant à quelques secondes des voitures de l’écurie italienne. L’arrêt de Charles Leclerc n’interviendra qu’au 23e tour, pour repasser des pneus durs, le monégasque ressortira très loin de son coéquipier et de Verstappen…

Une couse plutôt calme

Derrière, les 56 tours de ce grand prix n’ont pas présenté d’événements majeurs, si ce n’est le contact entre la Toro-Rosso de Daniil Kvyat et les deux McLaren de Lando Norris et Carlos Sainz au virage 6 du premier tour. L’espagnol, pris en sandwich entre son coéquipier et le russe, a été le seul rescapé de cet accrochage puisque les deux autres pilotes ont été contraints à l’abandon, Kvyat à 16 tours de l’arrivée, Norris à 6 tours. Nico Hulkenberg, de nouveau trahi par sa Renault, a lui aussi regagné son garage plus vite que prévu.

Elu pilote du jour, le thaïlandais Alexander Albon, au volant de sa Toro-Rosso, a réalisé une superbe course : parti dernier sur la grille, l’ancien pensionnaire de F2 a choisi une stratégie à un arrêt qui s’est avérée payante et a terminé ce GP dans les points, 10e. Après ses premiers points en F1 il y a deux semaines à Bahraïn où il s’était classé deuxième, le thaïlandais réalise un joli début de saison. On pourrait presque dire que le bonheur des uns fait le malheur des autres, puisque c’est Romain Grosjean qui termine 11e et donc hors de la zone des points. Après deux semaines de galère, on imagine bien que marquer à nouveau des points n’aurait été que bénéfique pour le pilote français. A noter également la belle performance de Kimi Raikkonen qui termine 9e au volant de son Alfa-Romeo.

Gasly le plus rapide

A deux tours de l’arrivée, Pierre Gasly, trop loin de Charles Leclerc et en avance sur Ricciardo, décide de repasser pas les stands pour chausser des pneus à bandes rouges, soit les pneumatiques disponibles les plus rapides. L’objectif, réaliser le meilleur tour en course pour gagner 1 point non négligeable au classement pilote. Pari gagnant pour le pilote Red-Bull puisque le français boucle son 55e et avant dernier tour en ayant été le plus rapide aujourd’hui. Une stratégie qui aurait clairement pu être imitée un tour plus tard par Ferrari pour Charles Leclerc pour tenter de le concurrencer mais encore une fois, l’écurie italienne semblait hors du coup…

Avec la 75e victoire de sa carrière, Hamilton vire en tête au classement pilote devant son coéquipier Bottas. Vettel et Leclerc sont déjà très loin derrière. Prochain rendez-vous, le grand prix de Baku en Azerbaïdjan dans deux semaines !

Poster un commentaire

libero nec felis massa id felis risus suscipit porta. ut