Hamilton s’impose et Mercedes domine toujours plus

Au terme d’un GP du Brésil qui aura été passionnant de bout en bout, c’est finalement l’auteur de la pole, Hamilton, qui remporte cette course. Animée par des accrochages et de belles remontées des Red Bull, on aura (enfin) vibré jusqu’au bout pour un GP cette saison. Mercedes y remporte ici son cinquième titre constructeur, le cinquième d’affilé.

Un quintuple champion du monde vainqueur

Sur un tracé toujours aussi beau, c’est Hamilton qui s’est cette année emparé de la victoire, la 10ème de la saison, et la 72ème de sa carrière. Visiblement toujours pas rassasié de victoire, le pilote britannique, auteur de la pole, a profité d’un fait de course majeur pour tout rafler. Son rythme en course étant inférieur à celui de la Red Bull, il a bien profité d’un coup de pouce d’Ocon pour s’imposer de nouveau.

Avec Bottas qui finit cinquième, cela suffit à Mercedes pour remporter le titre constructeur une nouvelle année. Elle bénéficie aussi et surtout de l’anonyme sixième place de Vettel, qui décidément passe une deuxième partie de saison catastrophique. A noter en revanche la belle troisième place de Räikkönen, qui est l’homme fort de Ferrari en cette fin de saison, et son pilote le plus régulier.

Ocon beaucoup trop maladroit

C’est une publicité dont le pilote français se serait évidemment bien passé. Au 43ème tour de ce GP que Verstappen menait d’une main de maître (grâce à une bonne gestion de gommes et un pilotage excellent), Ocon, alors à un tour, a tenté de dépasser le pilote Red Bull au cours des virages 1 et 2. Cette manœuvre totalement insensée de la part du pilote Racing Points Force India s’est très mal finie, envoyant les deux pilotes en tête à queue, et permettant à Hamilton de s’emparer de la tête de la course, pour ne plus la lâcher.

Après la course, Verstappen est allé bousculé de manière virulente le fautif dans la salle de pesée des pilotes, visiblement plus qu’excédé par l’erreur du Français, et tout cela sous les acclamations du public, totalement rallié à la cause du Néerlandais (et sifflant par ailleurs la victoire d’Hamilton).

Le reste de la meute

Le dernier membre du top 6, Ricciardo, réalise une très belle remontée passant de la 11ème place à la 4ème place finale. Le premier des autres est Leclerc qui n’en finit plus d’impressionner, devant Grosjean, Magnussen et Pérez. On ne parlera pas des McLaren et d’Alonso, qui finit avant-dernier, précédent seulement Stroll. Belle « performance » donc de Vandoorne qui précède son coéquipier.

Au vu de ce GP, on ne peut qu’aspirer à en voir plus comme celui-ci. La saison s’achève presque, et il est temps pour certaines écuries de faire les comptes. Les derniers baquets libres vont valoir très cher.
Le dernier GP de la saison aura lieu à Abu Dhabi et commencera dès le 23 Novembre avec les EL1 à 11h.

A propos de l'auteur

Si un jour on m'avait dit que je deviendrais journaliste F1 ... Fan d'athlètes espagnols en tout genre, mais surtout d'un en particulier. Considéré comme un footix par mes pairs, je supporte fièrement l'Olympique Lyonnais. Considéré comme un basketix par mes pairs, je supporte fièrement GSW.

Poster un commentaire

commodo ut porta. Donec ante. in Aenean