Het Nieuwsblad 2016 – Greg van Avermaet, le début sa plus belle saison

0
Greg Van Avermaet gagne l'Omloop 2016
Ligue 1

Le vainqueur des deux dernières éditions Ian Stannard (Sky) était le grand absent. Du côté des favoris Le Slovaque, champion du monde sur route, Peter Sagan (Tinkoff) est parmi les favoris pour l’emporter, avec les spécialistes des classiques comme le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha), les Belges Tom Boonen (Etixx-Quick Step), Greg Van Avermaet et Philippe Gilbert (BMC Racing). les deux coureurs de l’équipe Etixx-Quick-Step, le Néerlandais Niki Terpstra et le Belge Stijn Vandenbergh , un autre Belge Tiesj Benoot (Lotto-Soudal) et le Français Arnaud Démare (FDJ) sont parmi les principaux outsiders.

Douze coureurs ont constitué l’échappée matinale avec Alexis Gougeard (AG2R), Kristian House (One Pro Cycling), Julien Morice (Direct Energie), Kevin Van Melsen (Wanty – Groupe Gobert), Maxime Farazijn (Topsport Vlaanderen-Baloise), Brian van Goethem (Roompot-Oranje Peloton), Zakkari Dempster (Bora-Argon 18), Benoit Jarrier (Fortuneo-Vital Concept), Hugo Hofstetter (Cofidis , Solutions Crédits), Brecht Dhaene, Stef Van Zummeren et Kai Reus (Veranda’s Willems).

Les fuyards ont bénéficié d’une avance maximale de 5 minutes 30 sur le peloton emmené par Etixx-QuickStep et Katusha.

À l’approche du Kruisberg, il y a eu une chute collective dans le peloton. Les victimes étaient Tosh Van Der Sande (Lotto-Soudal), Magnus Cort Nielsen (Orica-GreenEdge) et Dennis van Winden (LottoNL-Jumbo). Ce dernier a été amené à l’hôpital.

Le groupe de tête avait moins de deux minutes d’avance et commençait à perdre des membres alors que un bon nombre des ascensions à gravir. Benoot a sauté dans la roue attentif de Luke Rowe (Team Sky) dans le Taaienberg. Greg Van Avermaet (BMC) a rapidement réagi.

Le champion du monde Peter Sagan a fait la jonction un peu plus tard en faisant exploser le pauvre Daniel Oss (BMC).

Devant, Dhaene, Gougeard, Reus et Morice a conservé 20 secondes d’avance sur ce groupe de poursuivants. Van Avermaet a imposé un rythme féroce dans l’Eikenberg, mettant Rowe brièvement en difficulté. Sur les pavés de la Karel Martelstraat, les quatre hommes de chasse se sont rapprochés des coureurs de tête. Derrière, l’équipe Etixx-QuickStep a été piégée et est obligée de rouler.

Sur les pavés du Haaghoek, les deux derniers leaders restants ont été repris par un groupe de chasse où figurait deux anciens membres de l’échappée matinale, créant un nouveau groupe de tête de huit coureurs. Ce groupe de tête était alors composé de Benoot, Van Avermaet, Rowe, Sagan, Reus, Gougeard, Morice et Dhaene.

Ensuite dans le peloton, un chute collective a mis à terre des coureurs de la BMC : Philippe Gilbert, Floris Gerts et Manuel Quinziato. Alors que ce peloton était pointé à une minute de la tête de la course.

Après le Boembeke, la dernier mont de la journée, à 32 kilomètres de l’arrivée, les huit leaders avaient encore près d’une minute d’avance sur le peloton mené par Nikolas Maes, Lukasz Wisniowski et Stijn Vandenbergh.

Malgré une tentative de Stuyven, le peloton est resté groupé. Devant, Sagan a accéléré le rythme sur les pavés de la Lange Munte, abandonnant rapidement Reus, Dhaene et Morice et un peu plus tard, Gougeard. Mais, le Français de 22 ans est revenu.

Alors que plusieurs équipes collaboraient en tête du peloton, l’écart est resté autour des 50 secondes.

Finalement, en partant en quatrième position du groupe, Greg Van Avermaet (BMC Racing) a pris le meilleur au sprint sur Peter Sagan (Tinkoff) et Tiesj Benoot (Lotto-Soudal). Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) a pris la cinquième place à 5 secondes. À 9 secondes, Jens Debusschere (Lotto-Soudal) a réglé le peloton pour la 6e place devant Adrien Petit (Direct Énergie). Matthieu Ladagnous (FDJ) a fini 10e.

Photo : cyclingweekly.co.uk

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here