Het Volk 2008 : deuxième victoire de Philippe Gilbert

0
HET VOLK 2008 Philippe Gilbert (La Francaise Des Jeux)
Ligue 1

Pour sa dernière année au sein de La Française des jeux, Philippe Gilbert a ouvert la saison en étant très offensif sur le Tour Down Under. Ensuite, le Wallon est allé sur le Challenge de Majorque en s’imposant au classement final ainsi qu’aux Trofeo Mallorca et Trofeo Soller. Une semaine plus tard, il s’est aligné au Tour du Haut-Var pour prendre la cinquième place, à neuf secondes du vainqueur, Davide Rebellin. Avec de tels résultats prometteur, Philippe Gilbert était désigné grand favori pour succéder à lui-même au palmarès du Het Volk.

En ce 1er mars 2008, 199 coureurs étaient au départ de Gand sous le soleil de cette 63e édition du Het Volk avec 11 monts à gravir.

D’abord, le départ a été rapide avec un fort vent favorable mettant dans le dur déjà le sprinteur Australien Robbie McEwen.

Ensuite, après 25 kilomètres de course, six coureurs se sont extirpés du peloton : Aleksandr Kuschynski (Liquigas), David Boucher (Landbouwkrediet-Tönissteiner), Michael Friedman (Slipstream Chipotle – H30), Sébastien Minard (Cofidis), Yuriy Krivtsov (Ag2r-La Mondiale) et Arnaud Gerard (Française des Jeux). Le peloton a laissé monter l’écart à 5 minutes 20 pour les fuyards. Alors qu’au sein du peloton, Rik Verbrugghe (Cofidis) a goûté le goudron.

Avant d’aborder le premier mont, le Grotenberg, l’avance des fuyards a dépassé les 8 minutes 30 avant de commencer à décroître. Cette première montée a permis de diviser le peloton en deux. Puis, les coureurs ont monter le Leberg, le Berendries, le Valkenberg, le Ten Bosse et le Pottelberg.

Mais, lors de l’ascension du Kruisberg, la Quick-Step a imposé sérieusement le tempo. Stijn Devolder a pris les manettes sur le Taaienberg.

Puis, sur l’Eikenberg, à 50 kilomètres de l’arrivée, le tenant du titre Philippe Gilbert (Française des Jeux) a porté une violente attaque. Nick Nuyens a essayé de suivre la roue de son compatriote dans un premier temps. Tandis qu’au sein du peloton, deux coureurs de la Gerolsteiner, Heinrich Haussler et Stephan Schreck, ont eu des problèmes mécaniques.

Dans le Wolvenberg, Gilbert a accru son avance dans les forts pourcentages et il est revenu petit à petit sur les échappés matinaux. Devant, Boucher est lâché. Alors que derrière, Allan Johansen (Team CSC) et de Jan Kuyckx (Landbouwkrediet-Tönissteiner) ont été à l’initiative d’un groupe de sept avec Fabian Cancellara, Thor Hushovd (Crédit Agricole) et Leif Hoste (Silence-Lotto). Cependant, l’attente n’était au beau fixe dans ce groupe.

Par la suite, Gilbert a commencé à reprendre les attaquants alors qu’il a compté une trentaine de secondes sur le groupe des favoris. Gilbert a profité de la compagnie de son coéquipier Arnaud Gerard, Michael Friedman (Slipstream Chipotle – H30) ainsi que Yuriy Krivtsov (Ag2r-La Mondiale) pour reprendre Kuschynski et Minard. Dans le groupe de chasse, Cancellara est obligé de prendre les relais les plus tranchants.

Mais, Gilbert a décidé de partir tout seul pour résister au retour de ses poursuivants sur le secteur pavé du Paddestraat, à 22 km de l’arrivée.

Finalement, Philippe Gilbert (La Française des jeux) s’est imposé après 199 kilomètres de course. Nick Nuyens (Cofidis) a pris la deuxième place à 58 secondes en sortant seul au final. À 1’06”, Thor Hushovd (Crédit agricole) a battu l’Ukrainien Yuriy Krivtsov (AG2R La Mondiale) pour monter sur le podium. Le premier Français était Nicolas Jalabert (Agritubel) à la sixième place.

Sur la suite de sa saison, il s’imposera sur le Le Samyn et sur Paris-Tours et montera sur le podium de la Flèche brabançonne (2e) et de Milan-San Remo (3e).

Photo : Bettini

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here