Histoire du maillot blanc du Tour de France

0
Histoire maillot blanc Tour
Ligue 1

Après s’être intéressé au maillot jaune, We Sport vous propose de revivre l’histoire du maillot blanc du Tour de France. 

Avant de parler du maillot réservé aux jeunes, un maillot blanc a été attribué au titre du classement du combiné (article sur les maillots disparus à retrouver en fin de semaine) entre 1968 et 1974.

Histoire :

En 1975, ce classement est supprimé et est remplacé par le classement du meilleur jeune, appelé “Grand Prix des jeunes”. Le principe est le suivant : tout coureur passé professionnel depuis moins de trois ans participe à ce classement. Ce dernier est calculé en utilisant le classement général : le jeune le mieux classé porte le maillot blanc.

Le règlement du classement du meilleur jeune change en 1983. En effet, cette année-là, le Tour est ouvert uniquement au néophytes. Ce terme donnera son nom au classement “Classement des néophytes”. Puis, en 1987, le classement est ouvert à toutes personnes ayant 26 ans au 1er janvier suivant. Entre 1989 et 1999, le maillot blanc n’est plus attribué, même si le classement existe toujours. En 2000, le maillot blanc fait finalement son retour. À savoir également que depuis 1997, ce classement porte officiellement le nom de Souvenir Fabio Casartelli en l’honneur du coureur italien décédé pendant le Tour de France 1995.

Statistiques :

La France est le pays qui a glané le plus de maillots blancs avec 8 maillots remportés. Le premier lauréat français fut Jean-René Bernaudeau en 1979, suivi de Laurent Fignon en 1983, Fabrice Philipot en 1989, Gilles Delion en 1990 et Benoît Salmon en 1990. Depuis le début du siècle, Pierre Rolland (en 2011), Thibaut Pinot (en 2014) et Pierre Latour (en 2018) se sont imposés.

Pierre Latour Maillot Blanc sur le Tour de France 2018

Jan Ullrich et Andy Schleck sont ceux qui en ont le plus remporté, avec 3 maillots blancs chacun ; entre 1996 et 1998 pour l’allemand et de 2008 à 2010 pour le luxembourgeois.

Liste des sponsors :

En 1975 et 1976, Vocation était le premier sponsor du maillot blanc puis Alfa-Laval (entre 1977 et 1981) et X-Tra (en 1982) prirent le relais. Super Croix fut le sponsor de 1983 à 1988 avant que le maillot blanc ne disparaisse pendant dix ans. Pour la reprise de ce maillot en 2000, letour.fr en était le sponsor. Aquarel, en 2001 et 2002, puis Škoda entre 2003 et 2014 en devinrent ensuite les sponsors. Depuis 2015, Krys est le nouveau “sponsor des jeunes”.

Anecdotes : 

Greg LeMond et Marco Pantani ont remporté le maillot blanc et le maillot jaune dans leur carrière, mais pas la même année. Nairo Quintana est lui le seul coureur à avoir remporté le maillot blanc et le maillot à pois. Seuls Fignon, Ullrich, Contador, Andy Schleck et Bernal ont glané le maillot blanc et le maillot jaune sur le même Tour.

Histoire maillot blanc Tour
Egan Bernal Maillot Blanc sur le Tour de France 2019

Après le maillot de leader du Tour (à retrouver ici), voici l’histoire du maillot blanc. Des coureurs ayant remporté ce classement ont brillé par la suite (Moser, Fignon, LeMond, Pantani, Ullrich, Contador, A. Schleck). D’autres n’ont pas eu la carrière qu’on leur prévoyait comme Mancebo, Sevilla, Karpets mais surtout Van Garderen. Les frères Yates, Thibault Pinot et Nairo Quintana auront eux le droit à un bilan à la fin de leur carrière. 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here