Histoire du maillot vert du Tour de France

0
histoire maillot vert tour
Ligue 1

Après le maillot jaune et le maillot blanc, place à l’histoire du maillot vert du Tour du France. Classement récompensant un coureur régulier, il est souvent remporté par un sprinteur. 

Histoire :

Les débuts :

Ce maillot a été instauré en 1953 pour récompenser le coureur qui glanait le plus de points sur le Tour. Après le Tour 1904, les règles pour l’édition suivante sont modifiées. Le vainqueur du Tour n’est plus déterminé par un classement au temps (comme en 1903 et 1904) mais avec un système de classement par points. Les coureurs reçoivent des points en fonction de leur position au Classement Général. Le cycliste ayant le plus de points est le leader du général. Après le Tour 1912, le système est à nouveau modifié pour revenir au classement au temps qui est encore en usage. De l’édition 1912 à 1952, aucun classement par points n’est mis en jeu.

Format actuel :

Lors de l’édition 1953, pour les 50 ans du Tour, les organisateurs décide de réintroduire le classement par points. La couleur verte vient du sponsor “A la Belle Jardinière” qui avait un logo vert. Pour la petite info, “A la Belle Jardinière” n’est pas un magasin de Jardinage mais un magasin de confection de vêtements sur mesure. En 1968, le maillot fut rouge à la demande du sponsor (SIC). Dès l’année suivante, le maillot redeviendra vert. Si le classement actuel inclut les sprints intermédiaires, entre 1966 et 1989, un classement des sprints intermédiaires était en jeu. Le maillot était rouge, le classement s’appelait classement des sprints intermédiaires. Sean Kelly en est le recordman avec ses 3 victoires (1982, 1983 et 1989). En 1989, ce dernier disparaît, le classement par points récupère les sprints intermédiaires.

Règlement/barème :

De 1953 à 1959, le classement est réalisées par l’addition des places par étape, de sorte que le cycliste avec le moins de points remporte le maillot vert
Dès 1959, le système subit un lifting favorisant les plus réguliers pour ceci plus on est haut dans le classement par étapes, plus on reçoit des points.

Barème du classement par points avant 2011
points distribués pour le classement par points de 2011 à 2014
barème classement par points depuis 2015

Stats :

– Merckx, en 1969, fut le seul coureur à avoir gagné 4 maillots sur une même édition (le Jaune, le Combiné et le Classement par points). Eddy Merckx, a aussi remporté en 1971 et 1972, le général, le maillot blanc ainsi que le maillot vert.
– En 1968, Franco Bitossi remporte le classement du combiné et le classement par points.
– Bernard Hinault a remporté le général et le classement par points en 1979.
– Peter Sagan, a été élu Super-combatif, en plus d’avoir remporté le classement par points.
– Peter Sagan est le recordman de victoires avec 7 maillots verts gagné au Champs (2012 à 2016 ainsi que 2018 et 2019).
– La Belgique est l’équipe avec le plus de Maillot vert (19), soit deux fois que son dauphin : la France (9 maillot vert).

Sponsors :

La Belle Jardinière a été le 1er sponsor entre 1953 et 1967 avant que SIC en 1968 ne parraine ce classement. Michelin de 1973 à 1983, BP en 1989 et Castelli en 1990 sponsorise le classement. PMU de 1991 à 2014 et Skoda depuis ont poursuivis le sponsoring du maillot vert.

Après s’être plongé dans le jaune, le blanc et le vert, la série de l’histoire des maillots du Tour reprendra dès demain avec le maillot à pois.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here