Historique James Harden

Il y a l’histoire, et la NBA moderne. Depuis plusieurs mois les acteurs de la NBA font et défont tous les records précédemment établis. Cette nuit c’est le barbu des Rockets, James Harden, qui a fait péter la boîte à points avec en prime un triple double historique.

 

Leader de la M.V.P. Race

Deux fois deuxième à la M.V.P. Race (derrière l’unanime Curry et le Triple double de régulière de Westbrook) James Harden tape du poing sur la table. Assez de la reconnaissance sans la récompense. Le barbu des Houston Rockets est l’actuel M.V.P. de la saison et la saison des Rockets n’est pas étrangère à cela. Mais quand le numéro 13 décide de prendre les choses en main… 60 points, 10 rebonds, 11 passes, 4 interceptions, 1 contre, 19/30 au tir, 5/14 du parking et 17/18 aux lancers. Merci, Au-revoir Messieurs Dames. Le Magic n’a donc rien pu faire face à la toute puissance d’ Harden hier soir.

2 records pour une soirée

James Harden privés de ses coéquipiers Chris Paul et Trevor Ariza a tout d’abord assuré avant de devoir prendre tout en main. La sortie d’Eric Gordon en milieu de deuxième quart a accéléré le processus. Le barbu s’est offert un record de franchise, sous les yeux de Calvin Murphy et des 57 points pour Houston, avec 60 points au compteur avant de compléter en fin de match le premier triple double de l’histoire de la NBA comprenant 60 points. Un match exceptionnel pour Harden qui vient de mettre un coup à la concurrence ( grosses performances de Curry et Westbrook ce week-end).

Après la rencontre James Harden a décrit son ressenti sur son incroyable performance : «J’ai donné tout ce que j’avais ce soir. […] Je me sentais bien j’imagine. J’essaye à chaque fois d’aller sur le terrain et d’avoir un impact, autant que possible. Que ça soit au score, au rebond, à la passe, à l’interception, peu importe… Et ce soir, je crois que j’ai tout fait.»

Vous êtes prévenu, le barbu veut terrasser la concurrence et ce dès la saison régulière. Alors, vivement les Playoffs.

 

A propos de l'auteur

Fan de sports de ballons. Mais pas seulement... Surtout n'oubliez pas que : "C'est pas moi qui explique mal, c'est les autres qui sont cons". Peace...

Poster un commentaire

porta. ipsum id ut mattis lectus eleifend Praesent sed