Hunter – Lionceaux – #04 – Rêve Brisé

0
Ligue 1

Gros moment de flottement à la fin du premier entrainement de la sélection anglaise. Après un contact avec Gareth Walker, un joueur est au sol. Les soigneurs doivent intervenir. Pour resituer l’action, un ballon s’est envolé dans le ciel londonien, deux joueurs se sont élevés pour le récupérer et parmi eux il y avait Gareth Walker. Le joueur de Liverpool n’avait pas l’air de viser le cuir mais son adversaire. Avec un coup d’épaule, il a pu le déstabiliser et a provoqué une chute mal négociée.

Tous les joueurs sont autour du blessé et il s’agit Alex Hunter qui est en souffrance. L’attaquant du Paris Saint Germain se tient la tête. Il imagine tous les pires scénarios. Lui qui s’était blessé en début d’année avait mis de longues semaines avant de retrouver le chemin des pelouses… Il est en larmes, peut-être qu’il va devoir mettre ses espoirs de Russie de côté. Il sort sur civière et l’entrainement est écourté. Walker a l’air peu peiné par la blessure de son coéquipier. C’est comme s’il avait réussi sa mission.

En sortant du terrain après l’entrainement, Danny Williams se précipite sur Walker. Les deux « amis » d’Hunter sont front à front. Williams est choqué par la blessure de son meilleur ami et en veut énormément à Gareth. Comme à son habitude, Walker est arrogant. Il rit devant la peine de l’attaquant mancunien. Puis Williams fit l’irréparable. Comme s’il se sentait dans un pub londonien, il flanque une jolie droite à Walker. Le sélectionneur Gareth Southgate sépare les deux joueurs et leur demande de le suivre. Ils risquent d’avoir des gros problèmes.

Convoqué dans le bureau de Southgate, en solo, Walker est sermonné. Avec la blessure d’Hunter, l’Angleterre pourrait se passer d’une arme offensive très importante. Cependant, l’ancien défenseur demande à Walker de lever le pied dans ses déstabilisations, mais de ne pas arrêter. En créant cet esprit de révolte, il va mettre de la concurrence et surtout du piment dans l’effectif. Il lui demande juste d’arrêter de blesser physiquement les joueurs.

Il veut juste les piquer moralement et mentalement. En les énervant, ils vont se transcender et devenir, enfin, une génération dorée. La sélection a besoin de ce titre pour montrer que le football anglais est le père fondateur et sera en 2018 le meilleur football du Monde.

De plus, en faisant sortir Danny Williams de ses retranchements, il a provoqué l’exclusion de ce dernier au sein de la sélection, et ça il lui rend service. Southgate indique qu’il avait reçu des coups de pressions d’agents afin de sélectionner l’attaquant de Manchester United en même temps que son ami Alex Hunter, alors qu’il n’avait fait que cinq bons matchs durant la saison. Walker serre fièrement la main de Southgate et le remercie.

La nouvelle est tombée dans la soirée, Danny Williams est exclu des Three Lions pour comportement anti sportif. Il va devoir faire une croix sur la Coupe du Monde et regarder ses coéquipiers à la télévision. Il sera remplacé dès le lendemain. Si l’objectif de Gareth Walker était d’éliminer la concurrence, il lui reste encore quelques coups bas à faire.

Du côté infirmerie, plus de peur que de mal pour Hunter puisqu’il pourra retourner taper dans le ballon dès le lendemain. Cependant, il devra faire sans son ami Danny Williams. En voulant défendre Hunter, Williams a perdu sa place. En voulant défendre Hunter, Williams s’est sorti du Mondial…

Quand il s’était blessé avec Paris, Hunter suivait les matches de son pote avec Manchester depuis la petite lucarne. Cette fois, les rôles seront inversés. Williams ne vivra pas son rêve de Coupe du Monde et verra son ami le faire. Ayant appris la nouvelle de l’exclusion via les médias anglais, Alex Hunter s’empresse d’appeler Danny pour le soutenir. Il veut lui montrer qu’il est là. Il veut lui dire qu’il disputera le Mondial pour deux. Allongé dans le lit de sa chambre mancunienne, Danny Williams regarde son téléphone vibrer et le pose sur son bureau pour fondre en larmes.

 

Johnny Fudal

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here