Indian Wells : Nadal en balade, Pouille à la trappe… Le point sur la nuit Californienne

Du beau monde était engagé en ce sixième jour dans le désert californien d’Indian Wells. Si les favoris sont ressortis vainqueurs de leur match, on notera tout de même la grosse déception du jour avec l’élimination de Lucas Pouille.

0 pointé pour les français

Ils étaient deux français à être aligné sur les courts pour leur deuxième tour à Indian Wells.

Premier engagé pour tenter une qualification au troisième tour, Adrian Mannarino a failli créer l’exploit face à Kei Nishikori. Le Français a remonté le handicap d’un set et est même passé à deux points du match avant de céder. Le Japonais, plus solide au moment de conclure, remporte la partie 6/4 4/6 7/6(4).

Dernier français à faire son entrée en matière dans ce tournoi d’Indian Wells, Lucas Pouille a déçu. Le demi-finaliste de l’Open d’Australie peine à confirmer sa progression du mois de janvier. Pourtant favori face au polonais Hubert Hurkacz (67ème), le Nordiste s’est montré bien trop fragile sur ses mises en jeu pour espérer remporter ce match (13 balles de break à sauver au total). L’ancien top 10 pourra d’ailleurs nourrir le regret de ne pas avoir profité de ses 3 balles de break à 4 partout, 0/40 contre son adversaire dans le dernier set.

Les derniers espoirs tricolores dans ce tournoi d’Indian Wells reposent désormais sur les épaules de Gaël Monfils et Gilles Simon.

Pas de soucis pour les favoris

L’homme aux 100 titres et récent vainqueur de Dubaï n’a (quasiment) pas tremblé pour son premier match à Indian Wells. Même si Roger Federer a du hausser le niveau et reprendre un jeu de service cédé dans la deuxième manche, le Suisse s’est imposé en deux sets (6/1 7/5) face à l’Allemand Peter Gojowczyk.

Pour son rival Rafael Nadal, les choses sont allées bien plus vites. Opposé à l’Américain Jared Donaldson, le numéro deux mondial n’a fait qu’une bouchée de son adversaire (6/1 6/1) pour accéder facilement au troisième tour. “Rafa” rejoint l’Argentin Diego Schwartzman; une affiche prometteuse quand on connait l’historique des matchs entre ces deux joueurs.

Ça passe également facilement pour Marin Cilic. La tête de série n°10 s’est aisément qualifiée pour le troisième tour après une victoire tranquille sur Dusan Lajovic (45ème) 6/4 6/3. Son troisième tour face à Denis Shapovalov (vainqueur de Steve Johnson) s’annonce palpitant.

Stanislas Wawrinka, Karen Khachanov et John Isner ont eux aussi signé leur qualification pour le troisième tour.

Ça a bataillé dur chez les filles

Après l’élimination hier de Petra Kvitova par l’aînée des sœurs Williams, la deuxième grosse surprise côté WTA est survenue auprès de Serena Williams. Pourtant ressortie grande vainqueure de son duel face à Victoria Azarenka, l’ancienne numéro une mondiale a été contrainte de jeter l’éponge face à Garbine Muguruza (3/6 0/1 ab). Que ses fans se rassurent, à priori pas de bobo pour la cadette des Williams; l’Américaine souffre apparemment d’un mauvais virus qui l’a affaibli sur le court. A noter qu’il s’agit de son premier abandon depuis plus de 4 ans.

A l’image de Simona Halep qui a souffert face à l’Ukrainienne Kateryna Kozlova, Elina Svitolina a elle aussi du sortir le grand jeu pour vaincre Daria Gavrilova. Dans une partie aux allures de “à toi, à moi”, les deux joueuses ont été incapable de conserver leur jeu de service dans le premier set. Avec au total 9 breaks et debreaks dans la première manche, c’est finalement Elina Svitolina qui a fait la différence pour remporter le set 7/5. “Bis repetita” dans le second set, avec un jeu de service concédé d’entrée par la 6ème joueuse mondiale. Pourtant, l’Ukrainienne avec la combativité qu’on lui connait, réussit à faire la différence pour remporter cette partie 7/5 6/4. Elle a eu au total 17 balles de break contre elle.

En revanche, tout va bien pour Ashleigh Barty. Opposée à l’Américaine Jennifer Brady, le bourreau de Caroline Garcia, l’Australienne n’a pas tremblé pour réussir à faire déjouer la puissance de la 83ème joueuse mondiale. Très solide sur ses jeux de service (79% de premières balles) et seulement 4 balles de break à offrir à son adversaire (dont 3 sauvées), la tête de série n°12 n’a pas usé trop d’énergie pour s’imposer 6/3 6/2. Elle sera opposée à Elina Svitolina pour tenter de se qualifier en quart de finale.

Enfin, on soulignera la victoire de Qiang Wang sur la belge Elise Mertens, et la qualification de Kiki Bertens face à Johanna Konta. Bianca Andreescu confirme et continue sur sa bonne lancée en accédant pour la première fois en huitièmes de finale dans un Premier 5. C’est en revanche déjà terminé en Californie pour Jelena Ostapenko, surprise par la Tchèque Marketa Vondrousova.

Crédit photo en une : l’Equipe

A propos de l'auteur

alias Madame Tennis. Le tennis matin midi et soir, 7 jours sur 7, 365 jours par an !

Poster un commentaire

ut eleifend lectus consectetur Praesent ut non commodo dolor. Sed suscipit