Individuel : Martin Fourcade s’impose déjà sur le 20 kilomètres



Après sa victoire avec le relais mixte, Martin Fourcade monte de nouveau sur la première marche du podium après sa victoire sur l’individuel de Pokljuka. Auteur d’un tir parfait, il a légèrement pioché sur les skis, mais a su gérer pour décrocher la première course de la saison.

Martin Fourcade commence parfaitement sa saison avec une victoire sur l’individuel de Pokljuka. Crédit : NordicFocus.

L’inquiétude était pourtant présente lorsqu’on voyait la piste se détériorer au fil des passages, en sachant que Martin Fourcade prendrait le départ avec le dossard 87. Johannes Boe, son adversaire principal la saison dernière, trébuche rapidement au tir, commettant trois fautes et perdant toute chance de s’imposer à l’arrivée. Entre temps, Antonin Guigonnat réussit un beau 19/20 au tir, lui permettant de s’assurer un top 10. A l’arrivée, une 8e place pour le skieur d’Ambilly. Moins de réussite du côté des autres Frenchies, moins efficaces au tir, et beaucoup plus loin à l’arrivée.

Fourcade en maîtrise

Et puisque ses adversaires ont globalement pêché derrière la carabine, le désavantage de la piste se transforme en avantage pour gérer les écarts. Martin Fourcade sait ce qu’il a à faire : un 20/20. Tir après tir, balle après balle, le leader de l’équipe de France est impeccable et réussit son objectif. Sur les skis, peut-être pas encore complètement prêt, en plus de la neige dégradée, la bagarre est intense avec un autre Johannes, l’allemand Kuehn.

Le Français parvient à maîtriser l’écart. Sur la ligne, Martin Fourcade peut savourer une victoire acquise avec 4 petites secondes d’avance. L’Autrichien Simon Eder complète le podium, lui aussi auteur d’un tir parfait, à 19 secondes. Le Pyrénéen a encore du travail pour retrouver la forme sur les skis, mais le tir répond présent. C’est suffisant, pour le moment.

Du côté des autres Français, Simon Desthieux est 22e, Emilien Jacquelin 28e, Quentin Fillon Maillet 32e, et Fabien Claude 76e.



A propos de l'auteur

Je ne sais pas qui attaque le plus entre Pierre Rolland et Rafael Nadal. Je ne sais pas qui monte le mieux entre Chris Froome et Ivo Karlovic. Je ne sais pas non plus qui cumule le plus de revers entre Stan Wawrinka et Nacer Bouhanni. Je n'ai jamais su choisir entre le tennis et le vélo. Mais ce dont je suis sûr, c'est que je n'ai percé dans aucun de ces deux sports.

Poster un commentaire

id ut sed dolor accumsan libero. leo efficitur. massa facilisis ut at