Indycar – Iwoa 250S Course 1: Pagenaud remet les pendules à l’heure

0
Ligue 1

Simon Pagenaud a réussi un exploit retentissant hier soir. Parti dernier suite à un problème en qualifications, le Français de chez Penske a profité des incidents de course pour remonter le peloton et s’imposer à Iowa 250S.

Il a réussi. Simon Pagenaud a mis fin à la domination de l’équipe de son rival Scott Dixon, Chip Ganassi. Il n’était pourtant pas verni cette saison, notamment en qualifications. Mais en course il arrivait à profiter des incidents de course pour remonter. Sans pour autant empêcher Dixon de s’imposer. Hier encore, il n’était pas parvenu à se qualifier à cause de problèmes d’essence.

Pagenaud et Dixon remontent le peloton

Mais il n’est pas le seul à s’être manqué. Scott Dixon, le leader du championnat s’est loupé et part seulement 17e. C’est Conor Daly (Carlin) qui a obtenu la pole, devant Newgarden et Power (Penske). Et très vite, le champion se débarrasse de Daly au 10e tour pour gérer tranquillement le début de course.

Au fond du classement, Pagenaud remonte de façon météorique. De dernier, il se retrouve à la 15e place devant Dixon dès le 15e tour. Il profite même de la première vague d’arrêts pour remonter à la 6e place, derrière les McLaren de O’Ward et Askew.

La poisse de Power, la chance de Pagenaud

Après la première salve d’arrêts, la course se calme un petit peu. Sato ressort en tête, devant Newgarden, Power, O’Ward, Askew et Pagenaud. Le Japonais ouvre le bal de la seconde vague. Tous lui emboîtent le pas… Sauf Pagenaud, qui décide d’allonger son relais. Il est suivi dans cette stratégie par Dixon. Quand au 144e tour arrive la première neutralisation.

Elle est provoquée par la sortie de Will Power. L’Australien a perdu sa roue avant gauche après son arrêt au stand. Cette dernière, après avoir rebondit sur le mur, lui passe juste au dessus de l’aeroscreen. Pagenaud, Dixon et Herta en profitent pour ravitailler.

L’envolée de Herta

La course semblait se relancer au 156e tour, quand la direction de course décide de laisser le drapeau jaune. Colton Herta, qui n’a pas compris que la course restait neutralisée, vient percuter Rinus Veekay par derrière. Le jeune pilote s’envole, glisse sur l’aeroscreen du Néerlandais, avant de glisser contre le mur de sécurité. Ces deux accidents ont donc éprouvé la résistance de l’aeroscreen. Le dispositif a donc été adopté par tout le paddock.

 

Pagenaud a la course en main

Au 170e tour la course est relancée. Les deux McLaren mènent devant Sato et Pagenaud. Tout de suite le Français passe à l’action et déborde Sato. Avant de manger les deux McLaren. Au 178e tour Pagenaud est en tête. Et il gérera la course jusqu’au bout. Derrière Dixon lui mettra la pression jusqu’au bout. Le Néo-zélandais finit 2e à moins d’une seconde. Longtemps à la lutte pour cette 3e place, Rossi doit s’incliner face à Askew (3e), O’Ward (4e) et Newgarden (5e).

Pagenaud remonte donc à la seconde place au général. Mais il devra ré-éditer cet exploit car il partira encore une fois en fond de grille pour la prochaine course ce soir.

Pagenaud et son trophée – crédit image: indycar.com
Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here