NASCAR / IndyCar

IndyCar : Newgarden vainqueur à Mid-Ohio, Grosjean bien classé

En ce jour de fête nationale aux États-Unis, Josef Newgarden s’est imposé au terme des 80 tours de cette course au Mid-Ohio. Il devance Ericsson (ancien pilote de F1) et Palou, qui complètent le podium. De son côté, Romain Grosjean termine 7e alors qu’il s’élançait de la 18e place.

 

Un départ mouvementé

Si la probabilité de voir un drapeau jaune sur cette course était faible avant le départ, les pilotes ne semblaient pas de cet avis. Lorsque le drapeau vert est agité, James Hinchcliffe et Ryan Hunter-Reay se touchent et créent un effet de groupe dans un peloton resserré. Rosenqvist, de retour après un choc à la tête, part en tête-à-queue. Avant cet incident, le Français Simon Pagenaud avait pris un bon départ. Le pilote du team Penske continuait sa remontée mais un nouvel accrochage survient. Cette fois-ci, Will Power se frotte de trop près à un concurrent et perd le contrôle de sa monoplace. Un nuage de fumée se forme alors que les autres pilotes arrivent à pleine vitesse. Si presque tout le monde parvient à l’éviter, ce n’est pas le cas d’Ed Jones, qui percute Power. Les deux hommes sont contraints à l’abandon.

Newgarden triomphe, résultats mitigés pour les Français 

En revanche, Newgarden a évité toutes les difficultés et s’est rendu la course plus facile. En menant 73 tours sur 80, l’Américain permet au team Penske de décrocher sa première victoire de la saison. Colton Herta semblait le seul pilote capable de rivaliser mais il perdait trop de temps dans les stands à cause de divers problèmes. En fin de course, Marcus Ericsson a bien cru profiter de son “push to pass” pour dépasser Newgarden mais l’ancien pilote de Formule 1 termine à 8 dixièmes du leader.

Pour les Français, les résultats sont mitigés. Romain Grosjean pourra largement se satisfaire d’une 7e place alors que l’ancien pilote Haas s’élançait loin derrière. Sébastien Bourdais n’aura pas réussi à accrocher un top 10 puisqu’il termine 11e à 52 secondes de Newgarden. Enfin, la déception nous vient de Pagenaud, qui clôture sa course à une anecdotique 14e place. Il a tenté une stratégie décalée qui n’a pas payé.

Les pilotes d’IndyCar vont pouvoir profiter d’une pause estivale avant de revenir le 9 août à Nashville. Au championnat, Alex Palou mène toujours la danse avec 384 points, soit 39 de plus que Pat O’Ward, son dauphin. Pagenaud est le premier Français et pointe à la 6e place avec 271 points. 

 

Crédit une : NTT IndyCar

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire