Tennis de table

ITTF World Tour Grand Finals : Calderano et l’Asie

Du 13 au 16 décembre se déroulent en Corée du Sud les “ITTF Finals”, qui réunissent les meilleurs joueurs de l’année civile. Ce dernier grand rendez-vous de l’année nous offre ainsi un grand spectacle, mais nous rappelle également souvent l’ultra domination mondiale chinoise. Retour sur ces deux premiers jours de compétition.

Du 13 au 16 décembre se déroulent en Corée du Sud les “ITTF Finals”, qui réunissent les meilleurs joueurs de l’année civile. Ce dernier grand rendez-vous de l’année nous offre ainsi un grand spectacle, mais nous rappelle également souvent l’ultra-domination mondiale chinoise. Retour sur ces deux premiers jours de compétition.

 

Boll atomisé, Calderano toujours en vie

Il ne reste que six joueurs pouvant prétendre au titre à Incheon chez les messieurs. Parmi eux, trois chinois, deux japonais, et un brésilien. C’est donc déjà terminé pour les européens. En effet, les deux Allemands engagés, en les personnes de Timo Boll et Patrick Franziska, n’ont pas fait long feu, respectivement balayés par Liang Jingkun (0-4) et Tomakazu Harimoto (1-4).

La belle performance à noter est à mettre à l’actif d’Hugo Caldenaro, qui s’impose 4-3 face à Yuya Oshima après avoir été mené 2-3. Il affrontera demain le numéro un mondial Fan Zhendong en quart de finale (à 05h50 heure française).

Résultat de recherche d'images pour "calderano ittf wtgf"

Crédit photo : ITTF.com


L’ultra-domination asiatique

Est-il vraiment nécessaire de le rappeler ? Le contient asiatique domine de la tête et des épaules ce sport depuis de nombreuses années maintenant. Sur 12 représentants restants (hommes en femmes confondus), 8 sont chinois, 11 sont asiatiques au total. Rien que ça.

Chez les messieurs, Fan Zhendong cherchera à défendre son titre, tandis que Lin Gaoyuan ou Liang Jingkun chercheront surement à l’en empêcher. Le numéro un mondial afrrontera Hugo Calderano en quart, avant de potentiellement retrouver le jeune Harimoto pour une demi-finale qui s’annoncerait explosive !

Résultat de recherche d'images pour "ding ning 2018"

Crédit photo : ITTF.com

Chez les dames, le contingent chinois est encore plus impressionnant que chez ces messieurs. En effet, si He Zuojia s’impose demain matin face à Kasumi Ishikawa, les quatre demi-finalistes seront chinoises, Ding Ning et Cheng Meng étant déjà qualifiées, et le dernier quart de finale étant 100% chinois (Liu Shiwen – Zhu Yuling). L’hégémonie n’est donc pas prête de s’arrêter.

 

Rendez-vous ce week-end pour connaître le dénouement de ces ITTF WTG Finals !

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero commodo felis massa porta. mi, ut justo