J25 – GP de Corée du Sud 2010 : Vettel abandonne, Alonso prend le leadership

0

Pendant 30 jours, la rédaction F1 va vous proposer une rétrospective sur un Grand Prix particulier. Que ce soit un GP des années 70 ou tout récent, toutes les générations vont y passer, avec un prisme différent à chaque fois. Des joies, des larmes, des tragédies, des intempéries … de nombreux événements ont marqué le monde de la F1 jusque là. Et aujourd’hui, retour sur le Grand Prix de Corée du Sud 2010 marqué par la pluie et l’abandon de Sebastian Vettel.

Contexte

Le paddock arrive à Yeongam pour y disputer le Grand Prix de Corée du Sud 2010. La Red-Bull Renault est dominante et le duo Webber-Vettel commence à écœurer la concurrence. Mark Webber aborde le rendez-vous coréen avec 14 points d’avance sur Alonso (Ferrari) et son équipier. Au championnat, alors qu’il reste 75 points à distribuer, seuls Webber, Alonso, Vettel, Hamilton et Button peuvent être champion du Monde.
Au niveau des constructeurs, Red Bull Renault domine avec 426 points, McLaren Mercedes suit à 45 points. Ferrari, 3è, est distancé à 92 points.

Essais Libres

Lors des EL1, Jérôme d’Ambrosio remplace Lucas di Grassi chez Virgin Racing. Niveau course, Hamilton (McLaren Mercedes) est devant Kubica (Renault) pour 0″084 et 0″265 sur Rosberg (Mercedes). Mark Webber (Red Bull Renault) prend sa revanche sur les EL 2 avec 0″190″ sur son dauphin Alonso (Ferrari) et 0″337 sur Hamilton (McLaren Mercedes). Robert Kubica (Renault) prend les EL3 avec 0″048 sur Hamilton (McLaren Mercedes) et 0″072 sur Alonso (Ferrari).

Qualifications

En qualif, doublé Red Bull Renault avec la pôle pour Vettel devant Webber pour 0″074. Suivent Alonso (0″181), Hamilton (0″477), Rosberg (0″950), Massa (0″986), Button (1″146), Kubica (1″239), Schumacher (1″365) et Barrichello (1″413).

Déroulement du Grand Prix de Corée du Sud

Le départ est retardé de 10 minutes et la course commencera sous Safety Car. Après 3 tours, la course est interrompue à cause de la pluie durant 45 minutes. Les pilotes, à 16h05 locale, reprennent la course sous Safety Car et la course est déclarée “wet race”. Cela signifie que les pilotes doivent s’élancer en pneus pluies et que les pilotes ne sont pas obligés de changer de pneus. Au 17ème tour, la voiture de sécurité rentre et les bolides sont lâchés ! D’abord, les Mercedes, à l’aise commencent à doubler. Pour commencer, Rosberg double Hamilton et passe 4è. Schumacher passe Kubica et devient 8è. Rosberg et le poleman Webber s’accrochent. Au 19ème tour, la Safety Car rentre de nouveau en piste. Vettel mène alors devant Alonso, Hamilton, Massa et Button. Puis 5 tours plus tard, la Safety Car s’efface tandis que Trulli et Senna s’accrochent. L’italien abandonnera.

Pendant ce temps là, le Kaiser remonte et dépasse Button pour la 5ème place. Ce dernier rentre aux stands et ressort 15ème. Ensuite, au tour 31, Buemi se loupe au freinage et vient percuter Timo Glock. La Safety Car refait son retour en course et les pilotes rentrent aux stands. Parmi ceux qui vont ravitailler, on note Hamilton, Massa, Schumacher, Kubica, Barrichello, Alguersuari, Liuzzi et Kovalainen. Au tour suivant, c’est Vettel et Alonso qui s’arrêtent aux stands. Suite à un problème à l’arrière droit, le pilote Ferrari ressort derrière Vettel et Hamilton. Hamilton, à la reprise, se loupe au freinage du virage 1 et Alonso passe son ancien équipier. Par la suite, Petrov se sort violemment au virage 18 mais la Safety Car n’intervient pas.

Circuit de Yeongam

Lorsque Vettel passe en tête le 45è tour, Alonso le rattrape. La Red Bull de Vettel est en difficulté et au tour suivant, la Red Bull Renault de l’allemand prend feu. grand prix corée sudRenault et McLaren ont le champ libre pour reprendre des points à l’écurie autrichienne. Pendant ce temps là, Sutil tente dépasser via un dive bomb Kobayashi mais l’allemand abandonne suite à un accrochage. Arrivés au 50ème tour, les pilotes ont du mal avec leurs pneus et certains d’entre eux doivent passer aux stands. Hulkenberg fait parti de ces pilotes et après son arrêt aux stands, il ressort 11ème. Dans l’avant dernier tour, Barrichello se fait passer  par Kubica et Liuzzi. Finalement, l’espagnol Fernando Alonso s’impose et prend la tête du championnat du Monde. Hamilton et Massa montent également sur le podium.

Alonso quitte le Grand Prix de Corée du Sud en tête du championnat du Monde avec 11 points d’avance sur l’Australien Webber. Red Bull Renault reste en tête du championnat pour 27 points sur McLaren Mercedes. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here