coupe du monde féminine

Japon – Suède : chaîne TV, compositions, heure du match

La Coupe du monde féminine 2023 se poursuit cette semaine avec le début des quarts de finale où s'affronteront le Japon et la Suède. Maintenant que les USA ont été éliminés, plusieurs nations peuvent prétendre à une victoire finale. À vrai dire, chacun des huit pays encore en lice a plus ou moins ses chances. Mais pour cela, il faut encore remporter trois matches. Pour ce qui est de la rencontre entre les Japonaises et les Suédoises, elle se joue dans le cadre du deuxième quart de ce Mondial. En attendant le début du match, voici pour vous toutes les informations à retenir sur cet affrontement.

Les Japonaises de retour dans la cour des grandes, les Suédoises en quête du graal

Ce match oppose deux équipes qui ont jusqu'à présent remporté tous leurs matches. Les Japonaises ont terminé premières de leur groupe avec 11 buts marqués et 0 encaissé. Ensuite, elles sont venues à bout d'une sélection norvégienne peu inspirée en huitièmes de finale (3-1). De son côté, la Suède peut se vanter d'avoir éliminé l'ogre américain lors de sa dernière rencontre. En effet, les Suédoises ont réussi l'exploit de renvoyer à la maison le double tenant du titre. Cependant, en ce qui concerne leur performance en elle-même sur le terrain, il y a beaucoup de choses à revoir. Sans une Zećira Mušović impériale dans les buts, les Scandinaves seraient déjà à la maison. La gardienne a livré une partition exceptionnelle composée de 12 arrêts. Sur ce match, il ne pouvait rien lui arriver et les Américaines l'ont tristement constaté en loupant trois pénaltys lors de la séance de tirs au but.

Néanmoins, cette victoire incroyable ne doit pas endormir le groupe suédois et les joueuses ont tenu à le rappeler. D'autant que leur entame de tournoi s'est avérée plutôt solide. À l'image des Japonaises, elles sont sorties de leur poule avec un joli 9 points sur 9. Toujours dans le thème du neuf, elles ont inscrit 9 buts depuis le début de la compétition. La partie s'annonce donc ouverte entre deux nations qui aiment jouer. Les Suédoises sont sur la route de leur premier trophée en Coupe du monde tandis que les Japonaises veulent ajouter une seconde étoile à leur maillot. Vainqueures en 2011 et finalistes en 2015, elles n'avaient pas réussi à passer les huitièmes en 2019. L'anomalie est désormais réparée. Enfin, il sera intéressant de suivre le match dans le match entre l'ailière nippone Hinata Miyazawa (5 buts dans la compétition) et la Suédoise Fridolina Rolfö (2 buts).

À lire également : Coupe du Monde féminine 2023 : Le programme complet des quarts de finale

Les compositions probables du match Japon – Suède

Composition Japon :

Yamashita – Takahashi, Kumagai, Minami – Shimizu, Hasegawa, Nagano, Endo – Fujino, Minami Tanaka, Miyazawa

Composition Suède :

Musovic – Björn, Ilestedt, Eriksson, Andersson – Angeldal, Rubensson – Rytting Kaneryd, Asllani, Rolfö – Blackstenius

À lire également : Suède – Etats-Unis (Coupe du monde 2023) : La fin de la domination américaine

STREAMING Japon – Suède : À QUELLE HEURE ET SUR QUELLE CHAÎNE REGARDER LE MATCH EN DIRECT ?

La rencontre entre le Japon et la Suède débutera ce vendredi 11 août à 9 h 30, heure française. Une rencontre qui sera retransmise sur W9. Celle-ci est le second quart de finale de cette Coupe du Monde féminine 2023. À noter que c'est la Suissesse Esther Staubli qui arbitrera la partie. Enfin, il faudra se lever à 3 h pour voir le premier match entre l'Espagne et les Pays-Bas. Rappelons qu'à l'occasion de ce Mondial disputé en Australie et en Nouvelle-Zélande, les groupes M6 et France Télévisions se partagent les droits TV.

Suivez l'actu de la Coupe du Monde Féminine 2023 sur We Sport !

À lire également : Coupe du Monde Féminine 2023 : Le programme TV complet

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut