Jeep Élite, 16e journée : prolongations et points à gogo

0
Ligue 1

La victoire folle de Chalon sur Saône, un match tendu à Levallois et les victoires des membres du top 3 sont au programme de cette Review de la 16e journée de Jeep Élite.

Scénario fou à Orléans :

Match à rebondissements entre Orléans et Chalon sur Saône. Sur le papier, cette affiche entre deux équipes assez mal classés (désormais 13e et 14e) n’annonçaient pas vraiment de spectacles. Et pourtant… Après une rencontre serrée où chaque équipe n’a cessé de perdre puis récupérer l’avantage, les deux équipes terminent le temps réglementaire à égalité. Direction donc la prolongation. Les deux équipes sont au coude à coude, et la période supplémentaire ne suffit pas. 101-101 après un shoot manqué par Orléans, il y aura une double prolongation ! Bis repetita cinq minutes plus tard, et c’est cette fois-ci un tir manqué par l’Élan Chalon qui emmène les deux équipes en triple prolongations ! L’Élan finit par faire la différence dans cette reprise et s’impose au terme d’un match haletant.

Jaron Johnson finit meilleur marqueur du match (31 pts, 12 rbd), et a été un des principaux artisans du succès des siens. Il fût bien aidé par ses coéquipiers Justin Robinson (24 pts, 5 rbd, 7 ast) et Mickaël Gelabale (24 pts, 6 rbd). En face, le duo Jefferson / Strawberry a combiné pour 55 pts, mais ne pourra pas se targuer d’avoir remporter le match le plus disputé de cette 16e journée de Jeep Élite.

Spectacle à Levallois et Bourg en Bresse :

Pour la dernière de l’année 2019 à Marcel Cerdan, les Metropolitans 92 ont remporté un match serré face à Châlons-Reims. Dominateurs durant la majorité de la rencontre à l’image de leur pivot Vitalis Chokoko (28 pts, 7 rbd), ils ont fini par laisser Nic Moore (29 pts) et Blake Schild (28 pts) mener la charge et ramener le CCRB à hauteur. La décision sera finalement prise en prolongations après un shoot assassin de Bastien Pinault.

Match beaucoup plus tranquille pour la JL Bourg en Bresse. Opposé à Boulazac, avant-dernier au classement, l’équipe s’est rapidement mise en ordre de bataille pour compter 20 pts d’avance à la mi-temps. Une avance construite en partie par Danilo Andjusic (27 pts, 6 ast), excellent dans cette rencontre. L’écart restera sensiblement le même tout au long de la 2e période, et le match finira par se conclure avec 24 pts d’avance pour la JL qui a caressé la barre des 100 pts (96 pts inscrits).

Le Top 3 sans grande difficulté :

Opposés à des adversaires bien classés (Cholet et Starsbourg), Monaco et Dijon ont remporté une nouvelle rencontre et continue de jouer au chat et à la souris au classement. Monaco a construit son succès dans le 2e quart-temps en passant un 32-14 à Cholet ; un écart de 18 pts que Cholet n’arrivera jamais à combler. La Roca Team a pu compter sur ses trois All Stars, Norris Cole (17 pts, 6 ast), Erik Buckner (16 pts, 6 rbd) et Bee Dost (14 pts), qui finissent 1er, 2e et 3e meilleurs marqueurs de la rencontre. Dijon a également construit son succès dans le 2e quart-temps face à Strasbourg, mais s’est fait peur en laissant la SIG revenir dans la reprise suivante.

Le leader de Jeep Élite, l’ASVEL, était lui opposé au mal classé Gravelines Dunkerque. Après son 1er revers de la saison face au Mans lors de la journée précédente, l’équipe coaché par Zvevdan Mitrovic voulait se ressaisir avec une victoire autoritaire. Match totalement maîtrisé pour des villeurbanais qui ont passé la barre des 100 pts dans une victoire collective. Gravelines Dunkerque n’a pas été ridicule et a pu s’appuyer sur un Benjamin Sene en grande forme (27 pts), tout comme son coéquipier Trey Lewis (21 pts). Insuffisant toutefois pour infliger une 2e défaite de rang à l’ASVEL.

Les vaincus européens se rebiffent :

Éliminés de l’Eurocup, Limoges et Nanterre ont bien réagi cette semaine en championnat. Face à la Chorale de Roanne, le CSP a construit son succès, creusant l’écart au fur et à mesure du match. Ian Miller (22 pts) a pourtant livré un gros match pour les locaux, insuffisant toutefois pour apporter un succès aux siens. Les franciliens se déplaçaient eux chez la lanterne rouge, Le Portel, et a aussi empoché un succès. La victoire s’est construite en seulement trois quart-temps, la dernière reprise ayant vu les locaux réduire l’écart pour l’honneur. Isaïa Cordinier (20 pts) et David Moore (20 pts) ont semblé très en forme avant le All Star Game de ce Dimanche.

En grande difficulté en Ligue des Champions, L’Élan Béarnais a obtenu un large succès face au Mans. Pourtant tombeurs de l’ASVEL il y a peu, les manceaux n’ont pas réagi après une belle entame de match. Antoine Eito finit toutefois à 21 pts, tout comme Vojdan Sotjanovski (21 pts, 7 ast), meilleur marqueur du côté de Pau.

Les résultats de cette 16e journée de Jeep Élite :

SIG Strasbourg 72-82 JDA Dijon

Le Portel 76-85 Nanterre 92

Orléans 125-129 Chalon sur Saône (3 OT)

Elan Béarnais 85-64 Le Mans

JL Bourg en Bresse 96-72 Boulazac

Roanne 73-89 CSP Limoges

Levallois Metropolitans 121-115 Châlons-Reims (OT)

Cholet 71-84 Monaco

ASVEL 103-86 Gravelines Dunkerque

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here