Jeep Elite/Euroleague F : le résumé du week-end (Semaine 39)

1
Ligue 1

Suite des résumés de la semaine basket version française avec la deuxième journée de Jeep Elite et le premier match de barrage de qualifications pour les montpelliéraines

SUPER OPERATION POUR LE BLMA

Avant un match à domicile au Palais des Sports de Lattes, les filles de Thibaut Petit se devaient de s’imposer pour prendre une réelle option sur la qualification. Et cela n’a pas été tâche facile contre les championnes de Grèce en titre. La première mi-temps a vu les coéquipières de Jessica Thomas prendre un avantage important allant jusqu’à 8 points à la pause. Au retour des vestiaires, l’électrochoc attendu n’a pas fonctionné et les grecques ont pris une avance de 15 points au milieu du 3ème quart-temps (46-31). Mais c’était sans compter le réveil des montpelliéraines sous l’impulsion de Stéphanie Mavunga. Un run de 19 points sans que l’équipe adverse ne puisse marquer plus de 2 points les a remis sur les rails. Après cette superbe séquence, les vice-championnes en titre ont conservé un écart de 3 points jusqu’à la fin du match et ce sont imposés 63-66. On applaudira la performance de Mavunga, 35 d’évaluation en 29 minutes de jeu avec notamment 26 points et 11 rebonds. L’intérieure américaine a bien été épaulé par Gaby Williams, auteur de 13 points. Fin du suspense demain pour savoir si le BLMA rejoindra l’Asvel et Bourges dans cette Euroleague 2019-2020.

2/2 POUR L’ASVEL

En raison de sa participation à l’Euroligue cette année, l’ASVEL a vu beaucoup de ses matchs décalés. En l’occurrence, cette semaine, ils ont joué deux matchs avec deux victoires à la clé contre Boulazac et Strasbourg. Dans ces deux matchs, les piliers de l’équipe se sont montrés précieux avec notamment Livio Jean-Charles, toujours aussi précis au shoot et Payne, 34 points au total sur les deux matchs. On observe aussi la montée en puissance petit à petit du futur NBAer Maledon avec trois fautes provoquées.

MATCH DES PROMUS

Le match des promus entre Roanne et Orléans a tourné l’avantage des coéquipiers de Joe Burton. Après un gros revers à l’extérieur, ils se sont bien remis avec un Justin Carter des grands soirs, 23 points au total pour lui et 5 interceptions. Menés de 8 points à la fin du QT3, les Roannais se sont démenés pour remporter un match dans un money-time totalement fou. Côté Orléanais, le bilan de ce match est rageant avec un match compliqué pour Brandon Jefferson qui n’a pas marqué un seul point du match mais a délivré 6 caviars en partie à Christopher Evans auteur de 23 points.

LES FRANÇAIS ONT LA CÔTE

Jean-Baptiste Maille et Isaia Cordinier se sont particulièrement illustrés ce week-end. Ils font d’ailleurs logiquement parti du All-Star France de la journée 2. Avec Chalon-Reims, “JB” a frôlé le triple double avec 12 points, 9 rebonds et 9 passes. L’ancien joueur de Rouen a été bien épaulé par Yannis Morin auteur lui aussi d’une bonne partie. De son côté, l’ancien Sharks a porté le Nanterre 92 avec 19 points avec 6 rebonds et surtout 6 interceptions. Le premier a 25 ans et le second a 22 ans et font partis des JFL à fort potentiel qu’on sera ravi de suivre cette année.

À PEINE ARRIVÉ, DÉJÀ UN CARTON

La JL Bourg a connu une mauvaise nouvelle avec la blessure de Garrett Sim pendant 45 jours. Quelques jours après, Danilo Andusic a débarqué en France en tant que pigiste médical. Déjà sur la feuille de match, le numéro 33 nous a sorti une masterclass avec une marque à 31 points et un pourcentage au shoot de 62,5%. Avec une évaluation de 31, il a déjà montré à tout le monde que la JL ne s’était pas trompé sur lui.

AUTRES SCORES DU WEEK-END

Limoges 66-65 Le Portel

Cholet 74-86 Boulogne/Levallois

Chalon/Saône 56-80 Monaco

Boulazac 68-78 Dijon

Sport en directMercato Football

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here