Jeep Elite / Pro B : le résumé du week-end (15/11 – 17/11)

Si les filles rencontraient l’Espagne ce week-end dans le cadre de la préparation au TQO qui aura lieu à Bourges en début d’année (victoire 65-58), la Jeep Elite et la ProB suivaient leur cours. Retour sur les principaux enseignements de cette journée.

 

Jeep Elite : L’ASVEL encore et toujours, Orléans cartonne

Il y a des victoires qui comptent dans une saison et celle d’Orléans samedi face au Portel est peut-être de celles-là : 110.-62 pour ce qui est pour le moment le plus gros écart de la saison. Mais plus que le résultat c’est la manière qui a de quoi ravir les Orléanais. S’ils ont artillé durant tout le match (62 tirs) les hommes de Castano ont affiché une adresse très intéressante (62% et 55% du parking). Un match maîtrisé de bout en bout qui leur permet de grappiller quelques places au classement et surtout de s’offrir une référence pour définitivement lancer leur saison.
Eux, n’ont pas besoin d’aide pour engranger les points. Sur sa lancée de l’Euroligue (voir ici), l’ASVEL a tout de même dû s’employer pour disposer de Bourg-en-Bresse et s’impose dans le money-time grâce notamment à un Charles Kahudi qui n’a pas craqué au moment de rentrer ses deux lancers-francs pour tuer le match à 19 secondes de la fin. Les bressans auront bien l’occasion d’accrocher la prolongation mais les tirs à trois points de Pierre Pelos, puis Chris Johnson ne feront pas mouche.

Les autres résultats et le classement :

ProB : Souffelweyersheim enchâine, Nantes tombe à domicile

Le conte de fée continue pour les Alsaciens. Faciles vainqueur d’Antibes ce week-end, Souffelweyersheim caracole en tête de la ProB au nez et à la barbe des grosses écuries. Et si les récents promus y ajoutent la manière, le rêve pourrait bien commencer à prendre forme chez les coéquipiers d’Antony Labanca. L’arrière a une nouvelle fois effectué un match très propre (15 points à 5/7 derrière la ligne, et distribuant 7 assists). A noter également la très grosse performance de Kentan Facey, qui réalise un double-double avec 19 points et 14 rebonds.
Si Denain et Blois, respectivement vainqueurs de Fos/Mer et Paris (deux équipes qui s’enfoncent inexorablement), arrivent à suivre le rythme, Nantes n’a pas su se défaire d’Aix-Maurienne et s’incline 74-78 à domicile malgré un double-double de René Rougau (15 points / 15 rebonds). Les bretons pourront mettre cette défaite sur le compte d’un second quart-temps totalement loupé (-15 à la MT) et à un Ilari Seppala en feu. Pour sa première apparition dans le 5 majeur, le finlandais termine avec 30 points et 5 rebonds.

Les autres résultats et le classement : 

A propos de l'auteur

Si ma fille en avait, elle se serait appelée LeBron, j'ai découvert la NBA avec Kobe et The Answer, je l'ai aimée avec TP et el Manu.

Poster un commentaire

eget ante. risus ultricies id venenatis, libero. ut accumsan