Jeux Européens : Timo Boll au sommet de son art

Du 22 au 29 juin se déroulent à Minsk les Jeux Européens, dont le tennis de table fait partie. La première moitié du programme est consacrée aux simples et aux doubles, avant de finir par l’épreuve par équipe. Retour sur ces premiers jours exceptionnels.

 

Intouchable

Le tennis a Roger Federer, le tennis de table a Timo Boll. L’un est né en août 1981, l’autre en mars de la même année. Les deux sont des véritables légendes de leur sport.

A 38 ans, le meilleur allemand de l’histoire a remporté les Jeux Européens en simple messieurs. Il se qualifie donc directement pour les Jeux Olympiques de l’année prochaine à Tokyo, qui pourraient bien être ses derniers olympiades.

Il n’a jamais réellement été inquiété dans cette compétition, disposant de Jonathan Groth 4 sets à 2 en finale. Avant, il s’était tout de même défait de Marcos Freitas (vice-champion d’Europe 2015 et ancien numéro 8 mondial), 4 sets à 0. En quarts et en demi-finales, il ne tremble pas non plus pour battre respectivement 4 sets à 1 Vladimir Samsonov (toujours présent et cette fois sur ses terres) et Tomislav Pucar (finalement médaillé de bronze et également qualifié pour les Jeux Olympiques).

On notera par ailleurs les éliminations précoces de Mattias Falck (finaliste des derniers Mondiaux) en 16e par Shibaev, et de Dimitrij Ovtcharov en 8e contre Groth.

Bilan nettement moins bon pour les français en simple

On ne peut pas dire que la Biélorussie ait souri aux représentants français. Emmanuel Lebesson a pour sa part fait “son travail” en se hissant jusqu’en quarts de finale avant de s’incliner contre le Croate Tomislav Pucar.

La grosse déception vient de Simon Gauzy. Le numéro 1 français et 22ème mondial ne passe pas les seizièmes de finale, battu par un autre Croate Andrej Gacina, 4 sets à 3, comme si la déception ne pouvait être plus grande.

Les deux françaises Laura Gasnier et Stephanie Loeuillette n’ont quant à elles pas pu passer les seizièmes de finales. Elles sont tombées face à des adversaires nettement au-dessus en la personne de Bernadette Szocs, gagnante du top 16 européen en 2018, et de Jia Wei Li. Chez les dames, le titre est revenu à la Portugaise Yu Fu.

 

Une médaille de bronze en double mixte

Seul heureux évènement de ces premiers jours côté français, la médaille de bronze de Laura Gasnier et de Tristan Flore en double mixte. Très complémentaires, ils ont su se hisser jusqu’en demi-finales où ils ont été défaits par la paire roumaine avant de s’imposer face aux slovaques pour la troisième place.

 

Il ne reste maintenant plus qu’à espérer un bon résultat des français au niveau du tableau par équipe, qui commence ce jeudi pour se terminer le samedi prochain.

1 COMMENT

  1. I’m very happy to uncover this website. I want to to thank you for
    your time just for this fantastic read!! I definitely appreciated
    every bit of it and i also have you book marked to see new things on your web
    site.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here