Jeux olympiques

JO 2024 : un potentiel porte-drapeau crie au scandale !

C'est ce jeudi après-midi que seront dévoilés les candidats pour être porte-drapeaux aux JO 2024. Hélas, un athlète médaillé français a préféré renoncer, pointant du doigt une certaine iniquité. Ambiance. 

À un peu plus d'un mois des Jeux Olympiques de Paris 2024, l'effervescence commence doucement, mais sûrement à monter. Ce jeudi 13 juin, une nouvelle étape va être franchie. À savoir, la désignation, par les comités nationaux olympique et paralympique, des candidats retenus pour être porte-drapeaux des JO 2024. Plusieurs athlètes français aimeraient être de la partie. Du côté des paralympiques, Arnaud Assoumani n'en sera pas. Il en a expliqué les raisons sur les réseaux sociaux. Sans langue de bois.

JO 2024 : un potentiel porte-drapeau renonce, avec amertume

JE NE SERAI PAS UN DES PORTES DRAPEAUX DE L’ÉQUIPE DE FRANCE À PARIS EN 2024. Un processus de sélection des portes drapeaux INÉQUITABLE, INJUSTE et INDÉFENDABLE. À la fois déçu et désolé car je sais ô combien des personnes comptaient sur moi.” Tel est le bref communiqué publié par Arnaud Assoumani, il y a quelques heures. Le quintuple champion paralympique, qualifie le processus de sélection d'”inéquitable, injuste et indéfendable.” Ce qui ne l'empêchera pas de viser une sixième breloque olympique début septembre, à la maison.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut