Jeux olympiques

JO – Agbegnenou déjà en demi-finale, déceptions pour Bourez et Bonnet, le résumé de la nuit

Crédit image en une : IPA / SIPA

Les épreuves ont bien débuté du côté du Japon avec beaucoup de Français sur le pont malgré son lot d’éliminations de la nuit. Si la tempête Nepartak a légèrement perturbé la programme du jour, seules les épreuves d’aviron, de tir à l’arc et de tennis ont été pour le moment décalées. La pluie semble de retour en début d’après-midi à Tokyo, de quoi décaler tout au moins certaines épreuves à commencer par le tennis et la rencontre de Jérémy Chardy, qui venait de commencer face au Russe Karatsev.

Si la grande déception de la nuit nous vient de l’équipe de France féminine de basket, battue par le Japon, une Française, la judokate Clarisse Agbegnenou, a très bien lancé son tournoi en se qualifiant pour les demi-finales de sa catégorie. Après un premier succès expéditif et une victoire dans la douleur en quart de finale face à la Néerlandaise Franssen, la voilà logiquement dans le dernier carré. 

Fin de l’aventure en surf, les Bleues du basket surprises

Michel Bourez était le dernier Français encore engagé dans cette compétition olympique et disputait cette nuit son quart de finale face au numéro un mondial, le Brésilien Medina. Malgré une belle performance, le Tricolore s’incline 13.66 à 15.33 et met fin aux espoirs de la délégation française.

JO – Surf : Michel Bourez éliminé en quarts de finale par le numéro 1 mondial

La deuxième contre-performance de la nuit nous vient du basket avec le revers essuyé par l’équipe de France féminine face au Japon. Imprécises sur le plan défensif, les joueuses françaises ont cédé face au Japon en ouverture et devront obligatoirement se ressaisir dans leurs deux dernières rencontres qui s’annoncent corsées face au Nigéria et aux États-Unis.

JO – Basketball (F) : les Bleues surprises par le Japon en ouverture

Belle place d’honneur pour Périault, Duffy fait rentrer les Bermudes dans l’histoire

La première épreuve de cette journée de mardi à Tokyo, le triathlon féminin, a sacré Flora Duffy qui devient la première titrée au Jeux olympiques de l’histoire des Bermudes au terme d’une course éreintante dans la fournaise tokyoïte.

Si les Françaises n’étaient pas favorites, Léonie Périault a fait honneur a sa sélection en s’offrant une belle 5e place tandis que Cassandre Beaugrand a été contrainte à l’abandon.

JO – Triathlon : Flora Duffy sacrée à Tokyo

Emmanuel Lebesson cède logiquement, désillusion pour Charlotte Bonnet

Opposé au numéro un mondial en tennis de table, Fan Zhendong, Emmanuel Lebesson n’a trouvé aucune solution pour rivaliser avec le Chinois (3/11 4/11 3/11 4/11). Sérieux mais trop en-dessous de son adversaire du jour, le parcours en individuel du Français s’arrête ici après un très beau parcours en double avec sa compatriote Yuan.

En natation, la nuit fut compliquée avec d’abord la déception pour Charlotte Bonnet qui n’a pas pu se qualifier pour la finale du 200 m nage libre. 6e de sa demi-finale, a nageuse tricolore ne passe logiquement pas en finale et ne vient pas remonter un bilan tricolore famélique pour le moment en natation. De son côté, Léon Marchand ne s’est pas qualifié pour la finale du 200 m papillon dans une course où le Hongrois Kristóf Milák était tout proche de faire tomber le record olympique de la légende Michael Phelps.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire