Jeux olympiques

JO – Beaucoup de désillusions et peu d’éclaircies cette nuit à Tokyo

Crédit image en une : Reuters

Vous venez de vous réveiller et vous allez commencer votre journée olympique ? Après une bonne nuit de sommeil, vous allez partir travailler et vous n’avez pas pu vous tenir au courant des résultats de la matinée ? We Sport vous fait un résumé des épreuves de la nuit et des Français engagés, après un bilan il faut le dire, en demi-teinte pour ce début de journée à Tokyo.

 

Vincent Luis passe à côté sur le triathlon, les Françaises éliminées en surf

Le triathlon français promettait beaucoup avec une vraie chance de titre en la personne de Vincent Luis qui n’a rien pu faire en course à pied face au trio Blummenfelt / Yee / Wilson. Devant au terme de la nage dans le bassin tokyoïte et dans le groupe de tête après une partie cycliste peu rythmée, le tempo imposé par le Britannique Alex Yee était tout simplement trop élevé pour le Tricolore qui a expliqué au terme de son épreuve avoir manqué de vitesse.

JO – Triathlon (H) : Blummenfelt était trop fort pour les Bleus

Alors qu’on pensait le clan tricolore capable d’aller décrocher une médaille en surf, les deux Françaises engagées ont toutes les deux sombré dans des conditions plutôt calmes au Japon. Première engagée, Johanne Defay s’est inclinée peu après 1 h du matin heure française avant que sa compatriote Pauline Ado ne cède également à Tsurigasaki.

Les Bleus du hand enchaînent

Après un premier match maîtrisé face à l’Argentine, l’équipe de France de handball a maîtrisé le Brésil avec la même maîtrise et le même contrôle, sans un Melvyn Richardson laissé au repos et dans une prestation d’équipe plutôt prometteuse.

JO – Handball (H) : les Bleus enchaînent face au Brésil

Pas de titre pour Marie Wattel, le relais 4×100 m frustré

On attendait la Française médaillée sur le 100 m papillon, il n’en fut rien avec une décevante 6e place, loin derrière la Canadienne Macneil qui décroche l’or. Troisième à la mi-course, Marie Wattel n’a pas tenu la distance sur le deuxième 50 m.

Même scénario pour le relais 4×100 m nage libre français avec une première moitié de course très bien gérée puis une course conclue par un Mehdy Metella qui n’a pu raccrocher le wagon de tête américain qui s’impose sur cette distance.

Cysique en demi-finales, Guillaume Chaine s’incline déjà

Sarah-Léonie Cysique a été en difficulté et c’est le moins que l’on puisse dire avec une qualification pour le dernier carré au forceps face à la Géorgienne Liparteliani au bout d’un golden score extrêmement serré. Il n’y aura pas de médaille en revanche chez les hommes avec la défaite de Guillaume Chaine lors de son deuxième tour par le champion du monde des -73 kg et qui ne viendra pas compléter la moisson tricolore en judo.

Les équipes de France de tir dans la difficulté

En difficulté depuis le début de ces Jeux olympiques malgré la belle 5e place inaugurale d’Océanne Muller, le tir français n’a pas fait beaucoup mieux cette nuit avec l’élimination en skeet de Lucie Anastassiou qui n’a pu se qualifier pour la finale de sa discipline. Nouvelle déception pour le clan tricolore qui s’ajoute à la frustration en tir à l’arc pour l’équipe de France masculine, éliminée en huitièmes de finale par les États-Unis.

Enzo Lefort et Manon Brunet portent l’escrime tricolore

Après le très beau succès de Romain Cannone hier, l’équipe de France tricolore d’escrime s’est fait une grosse frayeur ce matin avec la difficulté qu’a eu Enzo Lefort, grand favori de sa catégorie, à venir à bout du Mexicain Cervantes. Mené 11-8, le Français a fini par s’imposer 15-11 pour s’offrir un très beau tour pour entrer dans le rythme de la compétition.

Manon Brunet sera la seconde tricolore encore en lice au petit matin en France avec un huitième de finale à disputer au sabre.

Du côté du fleuret, les deux représentants masculins sont tous deux passés à la trappe en s’inclinant successivement, face au Japonais Matsuyama pour Maxime Pauty et face au champion de Hong-Kong, Ka Long pour Julien Mertine.

Magda Wiet-Hénin s’incline en – 67 kg 

Le taekwondo tricolore a bien du mal en ce début de Jeux olympiques et la Française Magda Wiet-Hénin n’a pas échappé à la règle. Très offensive dans son match face à l’Égyptienne Wahba, la Française a terminé à un petit point de son adversaire dans les dernières secondes de la rencontre, payant un début de deuxième reprise avec plusieurs coups reçus à la tête.

L’attitude était payante mais n’a pas suffi face à une représentante égyptienne expérimentée et qui a su gérer sa fin de match d’une main de maître.

Entre la demi-finale de Sarah-Léonie Cysique, le début des compétitions de canoë, le duo Sarrou – Koretzky en cross-country et le match pour le bronze en tennis de table pour la paire Lebesson / Yuan, la matinée pourrait être riche en médailles pour le clan tricolore.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire