Cyclisme

JO – Cyclisme sur route : le mont Fuji au programme

mont fuji

Ce week-end à Tokyo, les épreuves de course en ligne de cyclisme sur route sont au programme. Les hommes le samedi 24 (4h00) et les femmes le dimanche 25 juillet (6h00) ont rendez-vous avec le mont Fuji et les premières médailles olympiques.

Du beau monde chez les hommes

Moins d’une semaine après l’arrivée du Tour de France, le peloton masculin se frotte au parcours des Jeux olympiques. Sur un parcours tracé autour du mont Fuji, Tadej Pogačar (Slovénie), vainqueur du Tour 2021 et Wout Van Aert (Belgique), victorieux sur les Champs-Elysées, font partie des hommes à suivre. Avec plus de 230 km dont 4 865 m de dénivelé positif, la course en ligne olympique s’annonce éprouvante. En plus du célèbre mont Fuji, l’ascension de Doushi, le col de Kagosaka et le col du Mikuni vont se dresser devant les 130 coureurs inscrits.

Parmi ces 130 coureurs et outre Pogačar et Van Aert, leurs compatriotes respectifs Primož Roglič et Remco Evenepoel seront à suivre de près. Vincenzo Nibali (Italie), Geraint Thomas, Simon et Adam Yates (Royaume-Uni), Richard Carapaz (Equateur) ou Rigoberto Urán (Colombie) tenteront également de succéder à Greg Van Avermaet (Belgique), vainqueur à Rio en 2016.

Côté français, Rémi Cavagna, Benoît Cosnefroy, Kenny Elissonde, David Gaudu et Guillaume Martin porteront les espoirs de médaille. David Gaudu, le grimpeur breton de 24 ans, semble le mieux armé lorsque la route s’élève. Guillaume Martin, 8e au classement général de la dernière Grande Boucle, pourrait également avoir sa carte à jouer.

Les Néerlandaises favorites chez les femmes

Parmi le peloton féminin, composé de 67 coureuses l’équipe néerlandaise fait figure d’épouvantail. Quatre femmes, quatre candidates au titre olympique. La tenante du titre Anna van der Breggen, sera en effet accompagnée par Marianne Vos, Annemiek van Vleuten et Demi Vollering. Difficile de désigner une seule favorite parmi ces quatre noms.

Face à l’armada oranje sur les 137 km de course, l’Italienne Elisa Longo Borghini s’avance comme la principale adversaire. La Belge Lotte Kopecky, la Britannique Lizzie Deignan ou l’Australienne Amanda Spratt devraient également être au rendez-vous. De son côté, Juliette Labous, seule Française engagée sur cette course en ligne, fait figure d’outsider et peut tenter d’aller chercher une belle place.

Le programme de ce week-end s’annonce donc passionnant, avec les deux épreuves en ligne à suivre. Rendez-vous dès 4h00 ce samedi pour la course masculine, avant l’épreuve féminine dimanche à 6h00.

Crédit photo : Getty Images / Bryn Lennon
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire