Boxe

JO – Des médailles à foison pour nos Français ? Le programme de la nuit

Avec sept médailles au compteur, le contingent des athlètes français présent aux JO peut voir son petit capital se glorifier dès demain. Les chances de médailles françaises sont plurielles et les gros rendez-vous s’inviteront sur vos écrans cette nuit avant même le lever du soleil…

 

L’or ou rien en aviron ?

Après avoir facilement gagné leur demi-finale d’une main de maître, le duo Matthieu Androdias – Hugo Boucheron serait bien inspiré de glaner le seul titre qu’il manque à leur palmarès bien fourni. La bataille s’annonce féroce face aux Néerlandais Twellaar et Broenink. Réponse dès 1 h 20 au bout des 2 000 m du bassin de Sea-Forrest…

 

Cavagna le TGV de Deuceunink

Le plateau est relevé, le tracé du parcours aussi. Avec 846 m de dénivelé en 44,2 km, le parcours du contre-la-montre correspond parfaitement aux qualités intrinsèques du rouleur français Remi Cavagna (26 ans). Bien sûr la tâche s’annonce compliquée pour le champion de France 2020, la start list composée de Filippo Ganna (champion du monde en titre de la discipline), Wout Van Aert ou Rohan Dennis ne le place guère comme favori. Les premiers participants s’élanceront dès 7 h.

JO – Cyclisme : l’or olympique au bout de l’effort chronométré

 

Encore des médailles au judo ?

La moisson tricolore aux allures de leitmotiv annuelle peut-elle encore continuer demain ? Après le sacre de Clarisse Agbegnenou en -63 kg ce matin, Morgane Pinot ( -70 kg) et Axel Clerget (-90 kg) tenteront de ramener une médaille. Sacrée championne d’Europe en 2020, la Tricolore est dans la forme de sa vie. De son côté, Axel Clerget va vraisemblablement disputer ses derniers JO à 34 ans.

JO – Judo : l’or olympique pour Clarisse Agbegnenou !

 

La surprise Maxime Grousset ?

Son nom ne vous dit pas grand-chose au côté de ceux de Dressel Caeleb ou David Popovici mais le sprinteur français de 22 ans, Maxime Grousset, pourrait créer la surprise. Avant de rêver à une quelconque breloque, le néophyte devra se sortir de sa demi-finale relevée à 3 h 30 (heure française).

Des huitièmes de finale palpitants

Novak Djokovic peut-il faire le golden slam ? Après ses victoires à l’Open d’Australie, à Roland-Garros et à Wimbledon, le Serbe est en confiance. S’il s’impose à Tokyo – puis à l’US Open – il réalisera le « Golden Slam », c’est-à-dire remporter tous les tournois du Grand Chelem et les JO la même année. Un exploit seulement réalisé par l’Allemande Steffi Graf en 1988.

Côté français, seul Jérémy Chardy et Ugo Humbert sont encore en course pour la qualification en quarts. La tâche s’annonce difficile pour Ugo Humbert face à l’intraitable et finaliste de Roland-Garros, Stéfanos Tsitsipás, le match est à 5 h. Jérémy Chardy peut quant à lui envisager la qualification contre Liam Broady à 7 h, un joueur qui a bénéficié d’une wild card.

Vous l’avez compris, le programme est dense, sans oublier les volleyeurs français qui tenteront de s’imposer face à l’Argentine à 7 h 20, les basketteuses 3×3 qui affronteront les USA à 10 h pour une place en finale, et la finale du 200m nage libre qui s’annonce épique…

Crédit image à la une : Progrès/Eric MARIE

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire